Un remède du Moyen-âge pourrait remplacer les antibiotiques !
Sommaire

Résistance aux antibiotiques : les risques à craindre

Résistance aux antibiotiques : les risques à craindre© Adobe Stock

On parle de résistance aux antibiotiques lorsque les antibiotiques ne parviennent pas à enrayer une infection bactérienne. Elle s’est progressivement développée au cours des dernières décennies à cause d’un usage important de ces traitements au sein de la population humaine mais également animale (élevage). La résistance à ces soins concerne désormais l’ensemble des bactéries pathogènes.

Ces nouvelles difficultés dans le traitement des infections n’est pas sans conséquence. La résistance aux antibiotiques conduit à une hausse des dépenses médicales, une prolongation des hospitalisations et une augmentation de la mortalité.

Le ministère de la Santé indique sur son site “en France, l’antibiorésistance est la cause de 5 543 décès par an chez des patients atteints d’infections à Bactéries Résistantes et 124 806 patients développent une infection liée à une bactérie résistante, selon une étude du centre européen de prévention et contrôle des maladies. À l’échelle mondiale, les résistances microbiennes seraient responsables de 700 000 morts par an”.

Les experts pensent que l’antibiorésistance poursuit sa progression, elle pourrait être une des premières causes de mortalité dans le monde, en provoquant jusqu’à 10 millions de décès, en 2050.

Des études estiment que le coût financier des soins atteindrait alors plus de 1,5 milliard d’euros en Europe et plus de 55 milliards de dollars aux USA.

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.