La France et les fans pleurent Johnny Hallyday, mais c'est Jean-Philippe Smet qui a été enterré au cimetière de Lorient sur la petite-île antillaise de Saint-Barthélémy. Le rockeur décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine) des suites d'un cancer du poumon avait évoqué ses derniers souhaits avec l'écrivain et journaliste Bernard Violet. Ce dernier révèle dans une interview pour l'Express que l'idole des jeunes voulait "quelque chose de très simple, avec Jean-Philippe Smet et pas Johnny Hallyday".

"Souvenez-vous de moi comme un homme sincère"

Quant à son épitaphe, le chanteur en avait également parlé avec le biographe. "Souvenez-vous de moi comme un homme sincère" aurait-il choisi toujours selon le magazine d'actualité après avoir évoqué en première suggestion une citation de Nikos Kazantzakis (Zorba le grec) "Je ne crains rien, je n'espère rien, je suis libre". "Il était désarmant de franchise, très attachant', se remémore Bernard Violet.

Pour l'instant aucune information n'a été donnée confirmant qu'il s'agît bien de cette citation qui a été gravée sur la tombe du taulier inhumé lundi 11 décembre avec seulement la famille et les proches tous vêtus de blanc pour un dernier adieu. La dernière demeure du chanteur en tout cas, respecte ses volontés de simplicité. Face à la mer, Johnny Hallyday repose désormais dans une tombe blanche surplombée d'une croix de la même couleur à l'image des autres, sur cette île où il a passé tant de temps entouré de sa familles et ses amis.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.