Sommaire

Qui dit mois de novembre, dit mois sans tabac. Cette année encore aura lieu dès le 1er novembre la 6ème édition de l’opération Mois sans tabac. Créée en 2016 à l’initiative de Santé publique France et du Ministère des Solidarités et de la Santé, en partenariat avec l’Assurance Maladie, le projet a déjà recueilli plus de 900 000 inscriptions à ce grand défi de l’arrêt du tabac ont été comptabilisées. Comme le rappelle Santé Publique France, le Mois sans tabac propose aux fumeurs "un accompagnement personnalisé au sevrage et renforce cette année son dispositif avec un nouveau service leur facilitant l’accès à une consultation d’aide à l’arrêt" de fumer. Les fumeurs sont invités à s’inscrire durant tout le mois d’octobre via le site dédié et à se préparer dès maintenant à relever ce défi qui commence dès le 1er novembre prochain. Comment s'inscrire pour en finir avec la cigarette ? Comment obtenir son kit gratuit de 40 jours ? Quelle est la liste des événements et opérations organisées pour vous aider dans votre parcours de sevrage ? Planet fait un tour d’horizon pour tout savoir sur l'édition 2021.

Mois sans tabac : où s’inscrire pour en finir avec le tabac ?

Les fumeurs sont invités à s’inscrire durant tout le mois d’octobre via le sitehttps://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/ pour relever ce défi dès le 1er novembre prochain. À un peu plus d’une semaine du début du grand challenge, 52 273 personnes se sont déjà inscrites pour en finir avec le tabac. Pour rappel, le tabac reste aujourd’hui la première cause évitable de mortalité en France. Alors qu’on notait une baisse du tabagisme en France métropolitaine de 1,9 million de fumeurs quotidiens entre 2014 et 2019, les derniers résultats du Baromètre de Santé publique France publiés en mai 2021 montrent que la prévalence s’est stabilisée en 2020, avec 25,5% de fumeurs quotidiens, sans variation significative par rapport à 2019. Il reste donc important d’accompagner les fumeurs dans leur arrêt du tabac.

Pourquoi un mois pour en finir avec le tabac ?

Lutter contre le tabagisme reste donc une priorité de santé publique. Avec Mois sans tabac, Santé publique France a souhaité inviter les fumeurs à arrêter de fumer tous ensemble pendant un mois pendant le mois de novembre. Une opération de santé publique qui a une base scientifique puisque selon Santé publique France "ces 30 jours sont essentiels car ils multiplient par 5 les chances d’arrêter de fumer définitivement lorsque ce premier défi est accompli". En effet selon l’organisme, au-delà de 30 jours, les symptômes de manque du tabac tels que la nervosité ou l’irritabilité sont largement réduits. Arrêter un mois de fumer, c’est donc faire un grand pas dans l’arrêt définitif du tabac.

Mois sans tabac en quelques chiffres

Plus de 900 000 inscriptions depuis la 1ère édition en 2016

Une édition 2020 couronnée de succès :

  • plus de 125 000 inscrits malgré le contexte de crise sanitaire
  • plus de 123 000 téléchargements de l’application
  • plus de 85 000 personnes se sont inscrites au nouveau “programme 40 jours” par mail
  • près de 139 000 fans sur la page Facebook et 5 700 followers sur Twitter

1,8 million de tentatives d’arrêt depuis 2019

Les nouvelles données du Baromètre de Santé publique France montrent que les résultats vont bien au-delà du nombre d’inscrits officiel : sur la période 2016-2019, près de 1,8 million de tentatives d’arrêt attribuables à Mois sans tabac étaient comptabilisées, soit plus du double du nombre d’inscriptions en ligne. Plus précisément, le taux de tentatives d’arrêt attribuables à Mois sans tabac a significativement augmenté entre 2017 (2,9%) et 2018 (4,8%), avant de se stabiliser en 2019 (4,3%).

Un accompagnement avec des professionnels

L’aide et l’accompagnement d’un professionnel de santé augmentant de 70% les chances de réussir son sevrage tabagique, Mois sans tabac facilite l’accès à un entretien avec un professionnel de santé pour arrêter de fumer. Via un espace dédié sur le site internet, chaque participant pourra trouver un entretien d’aide à l’arrêt du tabac correspondant à ses attentes : une consultation avec un professionnel de santé en présentiel, une consultation par téléphone grâce au 39 89, des entretiens individuels ou collectifs proche de chez lui ou en visio-conférence. L’objectif : rendre le dispositif encore plus efficace et augmenter les chances de succès des participants.

Comment obtenir son kit ?

Chaque participant peut obtenir son kit en se connectant sur le site de Tabac Info Service. Le kit pour arrêter de fumer comporte 4 éléments :

  • Le guide " Je me prépare " pour faire le point sur la dépendance, la motivation et les différentes méthodes d'arrêt avant de se lancer ;
  • " L'agenda, 30 jours pour arrêter de fumer " dispense chaque jour encouragements, conseils et activités pour oublier la cigarette ;
  • Un disque pour calculer les économies réalisées en fonction de sa consommation quotidienne ;
  • Le dépliant " Le stress ne passera pas par moi " permet de surmonter les envies de fumer grâce à des exercices de

Quels substituts pour arrêter le tabac ?

Les traitements par substituts nicotiniques ont prouvé leur efficacité dans l’arrêt du tabac. D'un point de vue économique, ils sont remboursés par l’Assurance Maladie, sur prescription, depuis 2018. Depuis la première opération, le remboursement de ces traitements augmente particulièrement dès le mois d’octobre et durant toute l’opération Mois sans tabac, et perdure plusieurs mois après, témoignant d’une démarche active d’arrêt du tabac. En 2020, environ un million de personnes en France ont eu recours à ces traitements pour arrêter de fumer. Selon les données de Santé publique France chiffre a triplé en trois ans, notamment grâce à leur remboursement.

Pendant l'opération Mois sans tabac, de nombreuses solutions pour arrêter de fumer vous seront proposées, notamment l'hypnose. Dans le cadre de l’hypnose, le praticien communique avec l’inconscient du fumeur pour trouver les véritables raisons qui l’empêchent de se délivrer de la cigarette. Il communique en particulier avec la partie de son être qui souhaite, secrètement, se débarrasser du tabac. Lors de la première session, un diagnostic complet est réalisé. Certains patients comparent parfois cette séance à une mini-psychothérapie. Le praticien pose plusieurs questions pour connaître le rapport existant entre le fumeur et la cigarette. Puis il le sensibilise sur les dangers du tabac et les bienfaits du sevrage. Selon les chiffres de l'association française pour l'étude de l'hypnose, le taux de réussite dans l'arrêt du tabac par hypnose est de 72% un mois après la séance, 63% à deux mois, 45% à trois mois et 35 à 40% à six mois.

Quels sont les parrains 2021 du Mois sans tabac ?

Cette année, ce sont trois animateurs qui ont été nommés parrains du Mois sans tabac 2021. Il s’agit de Christophe Beaugrand-Gérin (TF1), Adriana Karembeu (France Télévisions) et Stéphane Plaza (M6). Les trois animateurs vont être directement impliqués en échangeant avec des anciens fumeurs sur leurs motivations, leurs astuces, leurs peurs. Ils encouragent les fumeurs à s'inscrire à Mois sans tabac et apportent des solutions concrètes pour relever ce défi au travers de 10 spots TV de 30 secondes.

"Le Mois sans tabac est une cause qui me tient vraiment à cœur car trop de mes proches fument encore et n‘arrivent pas arrêter. Je me demande même comment les cigarettes peuvent toujours exister ! Les gens ont encore du mal à prendre conscience des ravages du tabac sur leur santé mais aussi sur celle de leurs enfants et de ceux qui les entourent… C’est important pour moi d’envoyer des messages positifs à tous ceux qui souhaitent arrêter de fumer, car il n’est jamais trop tard pour se lancer", assure Adriana Karembeu.

Dans le cadre de l’Appel à projets "Mois sans tabac 2021" porté par l’Assurance Maladie, plus de 300 projets d’aide à l’arrêt du tabac ont été retenus, signe de la belle mobilisation pour cette 6ème édition du Mois sans Tabac. Nouveauté cette année, Mois sans tabac va utiliser Wanted Community, une communauté d'entraide et de coopération sociale présente sur Facebook, pour promouvoir le sevrage tabagique durant les mois d’octobre et novembre. Un partenariat qui permettra de faire passer des messages de solidarité à près d'un million de membres, répartis dans une dizaine de villes françaises.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

6ème édition du défi Mois sans tabac : les inscriptions sont ouvertes !, Santé publique France, 4 octobre 2021. 

https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2021/6eme-edition-du-defi-mois-sans-tabac-les-inscriptions-sont-ouvertes

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.