Sommaire

Anxiolytiques et impuissance

Êtes-vous concerné ? Vous prenez peut-être des anxiolytiques sans le savoir… Ces médicaments sont très fréquemment prescrits. Ils ont pour noms : Lexomil ®(bromazépam), Xanax® (alprazolam), Tranxène® (clorazépate), Urbanyl® (clobazam), Valium® (diazépam)...

Pourquoi rendent-ils impuissant ? Outre des troubles de l’attention, de la mémoire, de l’endormissement, les anxiolytiques entraînent des troubles érectiles. Comme les antidépresseurs, ils inhibent certaines envies.

Est-ce irréversible ? Non, les problèmes érectiles disparaissent à l’arrêt du traitement. Toutefois, si vous avez des soucis d’érection, parlez-en à votre médecin. Le stress ou la déprime peuvent aussi être en cause.

Bêtabloquants et impuissance

Êtes-vous concerné ? Les bêtabloquants sont surtout prescrits en cas de problèmes cardio-vasculaires (hypertension artérielle, tachycardie, antécédents d’infarctus…). Les principales molécules en cause sur le marché ont pour noms : Ténormine® (aténolol), Sectral® (acébutolol), Propanolol EG (Générique).

Pourquoi rendent-ils impuissant ? Les bêtabloquants ralentissent la fréquence cardiaque et le débit sanguin au niveau de tous les organes, y compris le pénis. D’où des difficultés à tenir l’érection… Bien sûr, ce n’est pas systématique. Mais en cas de troubles, n’hésitez pas hésiter à en parler à votre médecin. Il est possible de changer de classe de médicaments…

Est-ce irréversible ? Non, les problèmes érectiles disparaissent à l’arrêt du traitement.

Vous souhaitez participer au salon des seniors ? Obtenez une invitation gratuite et venez nous rencontrer en cliquant ici >

Sources

American Urological Association

Afssaps

Vidal

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.