Enrico Macias, victime d’une grave chute, se fracture le col du fémur
Sommaire

Fracture du col du fémur : quels sont les signes d’alerte ?

Fracture du col du fémur : quels sont les signes d’alerte ?© Istock

La douleur importante dans le haut de la cuisse et au niveau du bassin est évidemment le premier symptôme en cas de fracture du col du fémur. En outre, la victime est dans l’impossibilité de marcher et de se déplacer. On retrouve également un raccourcissement du membre inférieur fracturé.

Peut-on prévenir la facture ?

Pour éviter ce genre de fracture, il faudrait surveiller attentivement vos risques d’ostéoporose et traiter la maladie si vous êtes concerné. En outre, certains signaux d’alerte doivent vous inciter à consulter : vous devenez sujet à la fracture du col du fémur si votre taille a diminué de plus de 3 cm et si vous êtes victime de fracture après 45 ans, en dehors de tout traumatisme important.

Les femmes ménopausées doivent être attentive et pratiquer un examen d'ostéodensitométrie, qui permet de vérifier la solidité des os.

Le recours à une téléalarme peut aussi éviter une station prolongée au sol en cas de chute ou fracture chez les personnes âgées.

Maintenir une activité physique régulière et une alimentation équilibrée apportant vitamines et calcium permettent également de prévenir le risque de fracture.

Enfin, évitez les traitements psychotropes (tranquillisants, somnifères, antidépresseurs) s’ils ne sont pas indispensables ; ils peuvent favoriser le risque de chute.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.