Capsulite rétractile de l’épaule : les symptômes à connaître

Parfois confondue avec une tendinite dans ses premiers stades, la capsulite rétractile de l’épaule entraîne une douleur diffuse et le blocage progressif de cette articulation, qui peut durer de nombreux mois. Comment la reconnaître et quels sont ses traitements ? On fait le point avec Raphaël Delarue, masseur-kinésithérapeute.

Capsulite rétractile : qu’est-ce que c’est ?

Capsulite rétractile de l’épaule : les symptômes à connaître© Istock

Vous avez mal à l’épaule, et celle-ci a tendance à se bloquer, rendant difficile le moindre mouvement ? Vous souffrez peut-être d’une capsulite rétractile. Cette maladie se définit cliniquement par “une limitation des amplitudes actives et passives de l’articulation gléno-humérale”, selon la Revue Médicale Suisse. Plus simplement, il s’agit d’une diminution de la mobilité de l’épaule, sans atteinte lésionnelle – telle que l’arthrose notamment.

“Toutes les articulations comportent un manchon fibreux, la capsule, qui sépare l’intérieur de l’articulation (cartilage, liquide synovial) du milieu extérieur (ligaments, tendon, muscles…)”, explique Raphaël Delarue, masseur-kinésithérapeute. “Dans certains cas, un geste répétitif, ou un mouvement unique et violent peut occasionner une réponse inflammatoire. En cas de capsulite, l’inflammation siège sur le manchon fibreux, qui perd tout ou partie de son élasticité”.

L’expert précise que la capsule de l’épaule a la particularité de posséder, en sa partie inférieure, une sorte de soufflet. “Ce dispositif permet une grande liberté de mouvement”. Mais l’inflammation provoque le blocage de cette structure, ce qui entraîne une diminution importante des amplitudes. “Dans certains cas, le patient ne peut même plus écarter le bras du torse”.

Parfois, cette limitation fonctionnelle de l’articulation apparaît brutalement, sans cause première. On parle de capsulite rétractile essentielle. “Et, comme dans la neuro-algo-dystrophie réflexe, on retrouve souvent un terrain anxieux chez le sujet”, indique le spécialiste. Les femmes de 40 à 60 ans sont particulièrement concernées par ce trouble.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s): La capsulite rétractile de l’épaule : mise au point en 2017, Revue Médicale Suisse, 2017. 
Merci à Raphaël Delarue, masseur-kinésithérapeute.