Pépins de pamplemousse : tout ce que vous pouvez faire avec !
Publié le 01 Octobre 2018 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Validé par : Marion Mourrin, naturopathe & Sabine Monnoyeur, Naturopathe

Un anti-mycose ultra efficace

© IstockLes mycoses désignent des infections cutanées provoquées par des champignons microscopiques. Relativement fréquentes, elles touchent principalement les ongles, les pieds, les cheveux et les organes génitaux et peuvent être traitées grâce à des antifongiques, sous forme de comprimés ou de crèmes. Mais saviez-vous que l’EPP est également un fongicide à ne pas négliger ?

Publicité
Publicité

Comment l’utiliser ? En cas de mycose de l’ongle, Sabine Monnoyeur préconise "d’appliquer l’EPP pur deux par jour sur l’ongle affecté. Cela marche également très bien pour les panaris."

En cas de mycose vaginale, "imbiber un tampon bio (de préférence, pour qu’il n’y ait pas de problématique avec le tampon qui peut avoir subi des modifications avec le chlore) avec cinq gouttes d’EPP qui va être mélangé à dix goutte d’huile végétale de nigelle ou d’argan. Laisser le tampon en place trois heures et en changer deux à trois fois par jour. C’est une action locale très efficace."

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X