Sommaire

Bypass : "j’ai perdu 12 kg le premier mois"

Bypass : "j’ai perdu 12 kg le premier mois"© Istock

Heureusement, les douleurs dont souffrait Christine ont fini par s’atténuer. Mais il était encore trop tôt pour reprendre une vie normale. "Pendant un mois (après l’opération), je ne pouvais consommer que du mixé. Uniquement des soupes et des jus, se remémore Christine. Quant à l’alcool, mon médecin me l’avait proscrit pendant un an. Il fallait aussi que j’évite les glaces : le sucre, en allant directement dans l’intestin, aurait pu me causer des pics d’hypoglycémie".

"Aujourd’hui, je ne suis plus capable de manger plus d’un quart d’une pizza"

Le premier mois après son bypass, Christine s’est délestée de 12 kg. "Ensuite, j’ai recommencé à manger du solide, mais il faut savoir qu’on mange très peu après une telle opération. L’équivalent d’un bol de céréales. Je n’avais plus faim et j’étais très vite rassasiée. Je n’avais jamais connu ça, tout mon métabolisme avait changé. Avant, j’aurais pu manger un bœuf. Car c’est ça être obèse. Nous sécrétons une glande qui nous réclame toujours à manger", raconte Christine.

"Depuis le bypass, si je sors au restaurant, je vais vomir après. Dès que je fais le moindre excès, je vomis le trop plein. Si à l’époque j’étais adepte de tous les plats en sauces riches en matières grasses, je ne supporte aujourd’hui plus le gras, y compris les vinaigrettes. Je ne suis plus capable de manger plus d’un quart d’une pizza".

"Le confinement m’a fait grossir"

Au bout d’un an, Christine a dit adieu à 38 kg. Mais au total, le bypass lui aura permis de se débarrasser de 65 kilos. "Je suis passée de 130 à 65 kg. J’ai eu de la chance, ma peau n’a pas souffert. Qu’il s’agisse de mon visage, de mes bras ou de mon dos, ma peau n’est pas devenue flasque". Christine nous avoue néanmoins avoir repris 8 kg ces dernières années. "Le confinement a aussi joué un rôle. Le fait d’être enfermée constamment était stressant. Mais je compte bien y remédier. Dès l’arrivée du printemps, je vais me remettre à la marche avec mon mari", assure-t-elle.

Sources

Merci à Christine pour son témoignage

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.