Sommaire

Jeûne intermittent : « J’ai perdu 18 cm de hanches »

Je vous mentirais si je vous disais que ma silhouette est restée la même. En 1 an, j’ai dit adieu à près de 15 kg. Je ne cherchais pas à mincir absolument. Je n’ai jamais été obnubilée par mon poids. Mais une fois les premiers kilos envolés, difficile de s’arrêter en si bon chemin. Aujourd’hui, je pèse 51 kg pour 1 m 64. Pas de doute, en termes de perte de poids, le jeûne intermittent est radical. Hanches, tour de taille, jambes… mon corps tout entier s’est vu fondre, et ce, dès le premier mois de jeûne. Dans le détail, j’ai perdu 13 cm en tour de taille et 18 cm de hanches.

Jeûne intermittent : deux ou trois soirs par semaine suffisent pour perdre du poids

« Je constate chez mes patients que le jeûne intermittent est très efficace pour perdre du poids, me confirme Raphaël Gruman. Le mécanisme est simple : le jeûne implique une restriction calorique. Admettons que vous aviez 500 calories sur un dîner, si vous y renoncez, c’est 500 calories que vous aurez en moins dans la journée. Votre corps va donc puiser dans ses réserves pour le supplément d’énergie. En outre, si vous bannissez le repas du soir de votre routine, vous perdrez plus vite selon moi. La nuit, certaines hormones vont venir générer un effet brûle-graisse ».

Si vous voulez faciliter une perte de poids, Raphaël Gruman conseille de mener le jeûne intermittent deux à trois jours par semaine. « Cela suffira pour avoir un résultat », assure-t-il.

Photo : après 8 mois de jeûne intermittent

Jeûne intermittent : deux ou trois soirs par semaine suffisent pour perdre du poids© Capture Instagram

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Sources

Merci à Alexandra Retion, diététicienne et auteure de SOS Nutrition (éd. First)

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste et auteur de Je me soigne avec les mésonutriments, éd. (Leduc.s)

Merci au Dr Marc Rey, neurologue spécialiste du sommeil, Président de l’INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance) et auteur de 50 Règles d’or pour bien dormir (éd. Larousse).

Merci au Dr Frédéric Saldmann, cardiologue et nutritionniste, auteur de On n’est jamais mieux soigné que par soi-même (éd. Plon)

Merci à Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.