L'obésité et le surpoids sont des problèmes de santé publique. En effet, ils peuvent être à l'origine de maladies telles que le diabète ou certaines maladies cardio-vasculaires. Tout le monde n'est pas égal en matière de poids et il peut s'avérer difficile d'en perdre. D'autant plus que les livres et articles consacrés aux régimes minceurs pullulent. La chrononutrition se base sur une alimentation variée, mais échelonnée en fonction des moments de la journée. Elle conseille de consommer certains aliments plutôt le matin ou plutôt le soir.

De plus, les menus sont adaptés en fonction du morphotype des individus, soit en fonction de la "forme" de leur corps.

Qu'est-ce que le morphotype ?

Le morphotype correspond à la morphologie, c'est-à-dire la silhouette. Selon les principes de la chrononutrition et en fonction de son morphotype, on doit consommer ses aliments différemment, à différentes heures, même s'il y a des bases communes en chrononutrition. Ainsi, il existe cinq morphotypes.

Connaître son morphotype

Les cinq morphotypes sont le sablier (fesses et seins), le Chéops (mince en haut, large en bas), le monastique (ventre), le Schwarzy (torse) et le tronc d'arbre (corps massif et homogène). Selon la chrononutrition, ces morphotypes sont le résultat d'excès ou de carences. Par exemple, trop de sucres va créer un sablier, alors que le morphotype tronc d'arbre provient d'une alimentation trop importante.

Les bases de la chrononutrition

En chrononutrition, il faut savoir découper sa journée par type d'aliments. Les aliments gras sont réservés au petit-déjeuner et le sucre est interdit. Le déjeuner se compose quant à lui d'un plat unique, mais libre. Une collation est autorisée l'après-midi, avec de préférence du chocolat noir. Enfin, le soir, on mise sur la légèreté du repas. Le week-end, pour se faire plaisir, on peut se faire deux repas avec tout ce qu'on aime, mais avec modération quand même !

Varier son alimentation grâce à la chrononutrition

La chrononutrition fonde le régime alimentaire sur quatre prises de repas par jour. Il est préconisé de consommer des aliments plus gras au cours du petit-déjeuner. Le déjeuner sera copieux, tandis que des aliments sucrés seront consommés au goûter. Le soir, un repas léger doit être programmé. Il peut même être supprimé, si vous n'avez pas faim. Cette méthode se base sur le fait que le corps a des besoins qui diffèrent, au cours de la journée.

Chrononutrition : se nourrir selon son morphotype

Avec la chrononutrition, vos prises alimentaires (quantité, type d'aliments...) varient selon le morphotype. Il en existe cinq, au total, qui déterminent la forme de votre corps :

  • morphotype tronc d'arbre : silhouette massive
  • morphotype monastique : trop de ventre avec des bras fins
  • morphotype Chéops : silhouette en pyramide
  • morphotype Schwarzy : kilos accumulés au niveau du buste
  • morphotype sablier : kilos situés au niveau de la poitrine et des fesses

A chaque morphotype correspond un problème alimentaire : excès de produits sucrés, de féculents, carences en protéines. Les repas de la journée sont donc élaborés en fonction de ces informations.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.