Rappel : des mugs retirés des magasins Ikea à cause des phtalates !

Des lots de mugs, commercialisés par l’enseigne Ikea, viennent d’être retiré des magasins. En cause ? La présence de phtalates à des taux supérieurs aux limites légales. Ces perturbateurs endocriniens sont classés comme cancérigènes.

Contrairement à ce que l’on croit, commencer la journée en buvant dans son mug n’est pas toujours sans risque ! Soyez prudent si vous venez d’en acheter un au magasin Ikea. Des lots de mugs, vendus par cette enseigne viennent d’être retirés de la vente. Il s’agit des mugs "Troligtvis travel mug", de marque Ikea.

La cause du retrait ? Migration de phtalates à des taux supérieurs aux limites légales. "Les détenteurs de ces produits sont priés de ne plus les utiliser et de les ramener en magasin", alerte la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

Les phtalates sont des liquides organiques visqueux et transparents, souvent utilisés dans l'industrie du plastique pour assouplir le PVC. Ils sont classés cancérogènes, foetotoxiques, et favoriseraient même le risque de diabète de type 2. Si vous faites partie des détenteurs du produit, vous n’êtes donc pas à l’abri !

"IKEA invite l’ensemble des clients en possession d’un gobelet de voyage TROLIGTVIS portant la mention Made in India (fabriqué en Inde) à cesser toute utilisation de ce dernier, partage l’enseigne dans un communiqué. De récents rapports de test révèlent que le mug est susceptible de faire migrer dans la boisson des niveaux de produits chimiques excédant les limites prescrites".

La référence du lot concerné par le rappel

Vous trouverez ci-dessous la référence du produit concerné par le rappel. En cas de doute, vous pouvez contacter le service consommateur disponible chez Ikea au 0800 603 606. Ils se tiendront à votre disposition et répondront à vos questions. "KEA vous présente ses excuses pour les désagréments liés à ce rappel ".

  • Nom du produit : TROLIGTVIS travel mug
  • Marque : IKEA
  • Codes EAN : 00429186, 00443328, 50412447, 20429185

Où se cachent les phtalates ?

Tout comme le Bisphénol A et les parabènes, les phtalates entrent dans la fabrication des matières plastiques et servent notamment à les rendre plus ou moins souples. On en retrouve ainsi dans notre environnement au quotidien.

"Ils sont particulièrement présents dans les articles en PVC (polychlorure de Vinyle) ; or la liste de ces articles est très longue et s’étend des tuyaux installés dans nos maisons, aux emballages alimentaires en passant par les jouets, les revêtements de sols en vinyle, nos rideaux de douche ou nos imperméables, énumère l’association France Asso Santé. On les retrouve également en abondance dans les dispositifs médicaux, comme les poches de sang, les cathéters, les gants à usage unique…"

Mais les phtalates se glissent aussi dans les peintures, les colles et les adhésifs, les produits ménagers, les cosmétiques comme certains vernis à ongles, shampoings ou déodorants par exemple. Et malgré les actions de l’ANSM (agence nationale de Sécurité des Médicaments et des produits de santé) pour réduire leur utilisation, on en trouve également dans certains médicaments.

Phtalates : quels dangers pour la santé ?

Les phtalates contenus dans des emballages alimentaires et tout produits en contact avec la nourriture ou la boisson sont à surveiller de très près, car un phénomène de migration peut avoir lieu vers les aliments.

L’effet négatif des phtalates sur la fertilité a fait l’objet de plusieurs études ces dernières années. Classé comme substance cancérigène, ils sont accusés de perturber le système hormonal et d’entraîner des problèmes de fertilité chez l’homme comme chez la femme.

"Leur très large utilisation augmente également les cas d’obésité, de diabète ainsi que certains cancers", poursuit France Asso Santé.

En outre, ce perturbateur endocrinien serait aussi lié aux accouchements prématurés. "Au cours d’une étude menée aux Etats-Unis sous la direction de Kelly K. Ferguson, il a été démontré à la suite d’analyses d’urine de femmes ayant accouché prématurément comparées à d’autres étant arrivées à terme, que la présence de phtalates était associée aux accouchements précoces", rappelle France Asso Santé.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Diabète
Source(s):

Rappel de produits, Ikea, 15 janvier 2020

Sommes-nous en danger face aux phtalates ?, France Asso Santé, 12 mai 2014

Avis de rappel des mugs "TROLIGTVIS travel mug" de marque IKEA, DGCCRF, 15 janvier 2020