Rappel de raisin bio contaminé par de dangereuses mycotoxines

Publié le 12 Juillet 2019 à 13h50 par Louise Ballongue, journaliste santé
Les raisins bio n’échappent pas aux rappels. Des lots de la marque BIO VILLAGE contiennent de l’ochratoxine A, une substance produite par des champignons microscopiques.

Rappel de raisin bio contaminé par de dangereuses toxines© Istock

Vous venez d’acheter des raisins bio ? Prudence. La marque BIO VILLAGE a indiqué la présence d’ochratoxine A dans ses sachets "Raisins moelleux". Toute personne ayant acheté ce produit devra le ramener au point de vente ou ne pas le consommer.

Des raisins bio infectés

Ces raisins bio moelleux (250g) seraient infectés par l’ochratoxine A, une mycotoxine produite par plusieurs champignons microscopiques. La marque BIO VILLAGE interdit la consommation de ce produit pour préserver la santé des consommateurs.

Vous trouverez ci-dessous la référence des lots concernés par le rappel.

  • Code-barres 3564707098922 02
  • Conditionnement
  • Sachet 250g
  • Lots L1 004L1 035L1 044L1 056L1 073L1 091L1 119L1 136L2 129L2 164
  • DDMdu 04/01/20 au 13/06/20
  • Source e-leclerc.com

En cas de doute, vous pouvez contacter le service consommateur du fabricant au 0 800 86 52 86.

L'ochratoxine A : des champignons naturels

L'ochratoxine A (OTA) est une mycotoxine produite par plusieurs champignons microscopiques (genres Penicillium et Aspergillus) et naturellement présente dans de nombreux produits végétaux du monde entier, tels que les céréales, les grains de café, le cacao et les fruits séchés.

Les moisissuresse développant en périphérie de la graine, les enveloppes extérieures des céréales sont plus contaminées en OTA. La production d’OTA est effective entre 3 jours et une semaine après le début de la germination des spores fongiques, en fonction des conditions d’humidité. L’OTA est susceptible de s’accumuler dans les animaux ayant été nourris avec des aliments contaminés.

Cette substance a principalement des effets néphrotoxiques. Chez l’homme, l’OTA serait associée à une pathologie rénale appelée néphropathie endémique des Balkans. Elle aurait également des effets immunotoxiques et neurotoxiques.

Par ailleurs, l’OTA est classée par le CIRC(1) dans la catégorie 2B (l’agent est peut-être cancérogène pour l’homme) sur la base d’effets cancérogènes indéniables chez les rongeurs et possibles chez l’homme.

Le règlement 466/2001 fixe une teneur maximale en ochratoxine A dans les principaux aliments exposés au consommateur (céréales et produits dérivés, café, vins et jus de raisin). Si elle n'est pas respectée, les aliments doivent être retirés de la vente.

Comment se débarrasser de ces champignons ?

Les spores des moisissures productrices d’OTA sont sensibles aux désinfectants chimiques (antifongique) autorisés en industrie alimentaire, sous réserve de suivre les modalités d’utilisation recommandée.

L’OTA étant très stable thermiquement (points de fusion de 90 °C et de 169 °C), les traitements physiques et chimiques utilisés dans l’industrie alimentaire ne permettent pas de l’éliminer. La torréfaction du café réduit la teneur en OTA mais aucune étude n’a été menée sur la toxicité des molécules issues de la dégradation de l’OTA.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X