Rappel de farine de sarrasin bio "Ma Vie Sans Gluten" pour risque d’empoisonnement

L’enseigne Ma Vie Sans Gluten procède au rappel de plusieurs paquets de farine de sarrasin bio. Le danger ? La présence d’alcaloïdes tropaniques, responsables de graves troubles comme la tachycardie mais aussi de confusions et hallucinations.

Adeptes des aliments bio, soyez prudents ! Une marque de farine de sarrasin issue de l’agriculture biologique voit ses produits retirés des rayons, alerte le site de rappel Oulah !. En cause : la potentielle présence d’alcaloïde tropaniques. Contenues dans le Datura (plante), ces substances toxiques sont naturellement présentes dans certaines espèces de mauvaises herbes et peuvent vous empoisonner. A priori, les alcaloïdes tropaniques ont décidé de se loger dans les paquets de farine de sarrasin bio commercialisés par Ma Vie Sans Gluten.

Si vous avez acheté ce produit, ne le consommez surtout pas. Les alcaloïdes peuvent provoquer un syndrome anticholinergique ou atropinique. Cette intoxication s’attaque au système nerveux et n’est pas étrangère à la survenue de troubles comme la tachycardie, dilatation de la pupille ou encore les hallucinations. Même en petites quantités, les alcaloïdes sont dangereux.

La référence des paquets de farines concernés

Vous trouverez ci-dessous la référence du lot concerné par le rappel. En cas du moindre doute, vous pouvez contacter le service consommateur de Ma Vie Sans Gluten au 04.75.67.26.05 ou par mail à [email protected]. Si vous avez acheté ce produit, vous bénéficierez d’un remboursement. La marque se tient à votre disposition et répondra à toutes vos questions.

  • Lot rappelé : SARB170419TNB/24611
  • Date limite de consommation (DLC) : 05/2020
  • Codes-barres : 3380380049743
  • Conditionnement : sachet de 500 grammes
  • Période de commercialisation : à partir du 14 août 2019

Syndrome anticholinergique : les signes à repérer

"Les alcaloïdes contenus dans le Datura peuvent provoquer un syndrome anticholinergique ou atropinique qui se manifeste d’abord par des troubles périphériques [relatifs au système nerveux, ndlr]", partage Oulah !. On note une dilatation de la pupille, troubles de l’accommodation (troubles de la vue), tachycardie ou encore la vasodilatation (trouble de dilation des vaisseaux sanguins). Puis, des troubles centraux peuvent survenir. On évoque alors une agitation, des confusions ou encore des hallucinations.

La Société Française des Infirmiers Anesthésistes parle également de nausées, sensation de bouche sèche, constipation, difficultés à uriner, hallucinations visuelles ou encore agressivité. L’intoxication, si elle est modérée, peut persister 8 à 12h, ou durant 2 à 3 jours si elle est plus sévère. A savoir que la dilatation de la pupille met du temps à disparaître.

Ces symptômes impliquent généralement une hospitalisation. Même une quantité infime de cette farine peut provoquer ces troubles. Si vous contractez ces symptômes après avoir ingéré la farine concernée par ce rappel, il est préférable de consulter votre médecin ou le centre antipoison de votre région.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.