Si vous avez dans votre réfrigérateur une boîte de Cordon Bleu de dinde Halal 1 kg de la marque “Oriental Viandes”, ne consommez surtout pas ce produit.

Du cordon bleu retiré des rayons

La date limite de consommation mentionnée sur l’étiquette n’est pas la bonne : il a été indiqué que ce produit pouvait être consommé jusqu’au 20 février 2023 alors qu’il ne peut être mangé que jusqu’au 20 février 2020.

Pour reconnaître ce lot, voici quelques caractéristiques du produit à prendre en compte :

  • Nom : Cordons bleus de Dinde Halal 1 kg
  • Marque commerciale : Oriental Viandes
  • Type de conditionnement : sous atmosphère modifiée
  • Numéro de lot : 20030501
  • DLC : 20/02/2023
  • CODE EAN : 3436598133498

Si vous avez acheté ce produit, ne le consommez pas et rapportez-le à l’accueil de votre magasin.

La société “Oriental Viandes” se tient à la disposition des consommateurs pour répondre à leurs questions au numéro de téléphone suivant : 06 12 27 49 63.

Erreur d’étiquetage : attention à l’intoxication !

S’il est trop tard et que vous avez déjà consommé ce cordon bleu, prudence. En raison de la mauvaise date de consommation affichée, il se pourrait que ce produit soit déjà périmé.

Si c’est le cas, vous risquez d’attraper une toxi-infection alimentaire, qui peut s’avérer plus ou moins grave en fonction de la bactérie ingérée. Celle-ci se manifeste principalement par de la fièvre, de la diarrhée ou encore des vomissements, qui surviennent habituellement dans les heures qui suivent le repas.

Parfois, il arrive que les symptômes arrivent plus tardivement, soit au maximum 48 heures après la prise du repas.

Bonne nouvelle cependant : la plupart des intoxications alimentaires disparaissent d’elles-mêmes. Une bonne hydratation lors de diarrhées et de vomissements est essentiel, tout comme une surveillance rapprochée de l’évolution de l’intoxication.

Parfois, l’état du patient s’aggrave et elle peut alors entraîner des septicémies ou atteintes cérébrales sévères notamment chez les personnes fragiles : les nouveaux-nés, les personnes âgées, les femmes enceintes et les sujets immunodéprimés.

Ceux-ci doivent par conséquent faire l’objet d’une surveillance particulière et doivent être pris en charge rapidement par une équipe médicale.

Date limite de consommation : pensez à vérifier l’étiquette

Selon le magazine 60 millions de consommateurs, lorsqu’un produit affiche la mention “Avant le…”, la prudence est de mise. Il s’agit d’une date limite de consommation (DLC) impérative. Elle concerne les produits frais périssables, potentiellement dangereux pour la santé lors­qu’ils se dégradent, à cause du développement de bactéries indésirables.

En revanche, quand le produit affiche “De préférence avant le…” ou “De préférence avant fin... “, le consommateur ne risque pas de s’empoisonner s’il le consomme au-delà de la date.

En effet, il s’agit de la date de durabilité minimale (DDM), qui remplace depuis le 13 décembre 2014 l’ancienne date limite d’utilisation optimale (DLUO).

Elle est complétée par l'indication suivante : jour et mois pour les produits d'une durabilité inférieure à 3 mois ; mois et année pour les produits d'une durabilité comprise entre 3 et 18 mois ; année pour les produits d'une durabilité supérieure à 18 mois.

Vivre une vie professionnelle qui correspond à vos aspirations c’est possible et c'est gratuit ! On vous dit tout ici >

Sources

Rappel de viandes, Auchan.fr, 19 février 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.