Mieux vaut ne pas acheter d’huitres prochainement, sous peine de tomber malade. Celles de la marque “La Calvadosienne”, vendues dans les supermarchés U, sont rappelées en raison de la présence de Norovirus.

Norovirus : des huîtres contaminées par le virus de la gastro

Gare à l'intoxication ! Certains lots d'huîtres vendus dans les magasins U pourraient gravement vous contaminer et même entraîner des vomissements et/ou diarrhées.

Il s’agit des lots portant les caractéristiques suivantes :

  • Libellé produit : Bourriche de 5 kg d’huitres n°2 SELECTION
  • Marque : LA CALVADOSIENNE
  • N° de lot : 2017.1760.3
  • Libellé produit : Bourriche de 5 kg d’huitres n°2
  • Marque : LA CALVADOSIENNE
  • N° de lot : 2017.1710.2
  • Libellé produit : Bourriche de 6 kg d’huitres n°3
  • Marque : LA CALVADOSIENNE
  • N° de lot : 017.1730.3

Pour information, ces produits ont été commercialisés entre le 30 décembre 2019 et le 17 janvier 2020. Ces mesures de rappel sont mises en œuvre suite à la fermeture de la zone “Meuvaines et Ver sur mer”.

Il est donc recommandé aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les détruire, ou de se les faire rembourser.

Pour plus d’information, vous pouvez contacter La Calvadosienne au 02.31.21.33.52.

À noter : les personnes qui auraient consommé ces produits et qui présenteraient des symptômes de gastro-entérite (vomissement, diarrhées), sont invitées à consulter rapidement leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

Les norovirus, responsables de graves gastro-entérites

Les différents types de norovirus peuvent entraîner de graves toxi-infections alimentaires, qui se manifestent par une gastro-entérite aiguë.

Cette dernière se traduit par des symptômes gastro-intestinaux, tels que des crampes abdominales, des vomissements, des nausées et une diarrhée, parfois associés à une fièvre modérée, des frissons, des courbatures et des maux de tête.

De graves complications sont également possibles chez les personnes fragiles.

Ces signes apparaissent après une période d’incubation allant de dix heures à deux jours après la consommation des aliments contaminés. Si l’infection guérit généralement d’elle-même au bout d’un à trois jours, elle peut parfois entraîner de graves complications, comme une insuffisance rénale aiguë ou des troubles électrolytiques.

Les patients immunodéprimés, les femmes enceintes, les enfants en bas âge et les personnes âgées sont particulièrement à risque face à ces potentielles complications. Dans certains cas, la maladie peut s’avérer mortelle.

Infections à norovirus : comment se soigner ?

Très contagieux, les norovirus peuvent survivre dans l’eau et sur les objets du quotidien. Leur pouvoir mutagène étant élevé, il n’existe pas de vaccination disponible contre l’ensemble de ses souches.

Il n’y pas non plus de traitement spécifique pour les infections à norovirus. Les patients contaminés doivent veiller à bien se réhydrater, afin de maintenir un taux normal d’électrolytes. L’hydratation peut parfois s’effectuer par voie intraveineuse.

Pour éviter l’épidémie, les patients et leurs proches doivent suivre des règles d’hygiène strictes : se laver les mains régulièrement, éviter tout contact entre les individus sains et malades, désinfecter régulièrement les objets et surfaces utilisées en commun.

Sources

Rappel d'huîtres, Coursesu.com, affichage jusqu'au 3 février 2020.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.