Une envie de blinis pour l’apéro ? Il va peut-être falloir trouver une alternative pour vos toasts. Des mini-blinis de la marque Auchan font actuellement l’objet d’un rappel, pour présence de Listeria monocytogenes.

Des blinis contaminés à la Listeria ont déjà été vendus

Ces produits, fabriqués par la société Aspasia, sont commercialisés en paquets de 135 g - soit 16 mini-blinis. Ils portent le code-barres 3 596 710 466 948 et le numéro d’identification vétérinaire FR 93.047.034 CE. Leur date limite de consommation est fixée au 21 novembre 2019.

L’ensemble du lot contaminé a été retiré des rayons. Néanmoins, plusieurs paquets ont déjà été vendus avant la mesure de retrait. Les magasins Auchan recommandent donc aux personnes qui détiendraient l’un d’entre eux de ne pas consommer leur contenu, et de les rapporter au point de vente pour se faire rembourser.

Quels sont les symptômes de la listériose ?

S’il est trop tard, et que vous avez déjà mangé ces blinis, guettez l’apparition des premiers signes de listériose, à savoir une fièvre isolée ou accompagnée de maux de tête. Des nausées et des vomissements peuvent aussi survenir, de même que des crampes abdominales, une diarrhée ou une constipation. Le temps d’incubation de la maladie peut aller jusqu’à huit semaines.

Listeria : qui est le plus à risque de contamination ?

Les femmes enceintes, les jeunes enfants, les personnes âgées et les patients immunodéprimés sont particulièrement à risque face à la listériose. Chez les sujets fragiles, celle-ci peut entraîner de graves complications neurologiques, comme une méningite ou une encéphalite, et mettre en jeu le pronostic vital du patient. Le moindre symptôme doit donc donner lieu à une consultation immédiate de son médecin.

Chez les femmes enceintes, la listériose peut parfois passer inaperçu, ou entraîner des symptômes similaires à ceux de l’état grippal. Mais les conséquences peuvent être beaucoup plus graves pour le fœtus (fausse couche, septicémie, détresse respiratoire après la naissance…). Il est donc important de mentionner à votre médecin l’ingestion d’aliments contaminés à la Listeria.

Le diagnostic et le traitement de la listériose

La consommation d’aliments contaminés et l’apparition des premiers symptômes va déjà orienter le diagnostic du médecin. Pour le confirmer, des analyses microbiologiques sont nécessaires. Celui-ci passe normalement par une prise de sang, mais un examen bactériologique du placenta ou un prélèvement du liquide céphalo-rachidien peut aussi être effectué chez le nourrisson juste après la naissance.

Le traitement de la listériose passe par une antibiothérapie - généralement une association de bêta-lactamines et d’aminosides. Plus on l’administre tôt, plus il est efficace. Pour la femme enceinte, de l’ampicilline est prescrit pendant au moins quatre semaines, voire jusqu’au terme de la grossesse dans certains cas.

Vivre une vie professionnelle qui correspond à vos aspirations c’est possible et c'est gratuit ! On vous dit tout ici >

Sources

Information consommateurs - Rappel de produit, Auchan, 5 novembre 2019. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.