Qui alerter et comment ?

Publicité

Qui alerter?

Une fois avoir pris toutes les mesures pour éviter le suraccident et avoir effectué l’évaluation de la gravité de la victime, il va falloir alerter les secours organisés.

En France, les services de secours publics sont interconnectés (en liaison permanente).
Ces secours publics sont représentés par:

Le SAMU
le 15

Les Services d’Aide Médicale Urgente (SAMU) assurent une écoute médicale permanente 24 h/24 et une interconnection avec les autres services

Publicité
Publicité
La bande annonce du 15

Les Pompiers
le 18

La Police / Gendarmerie
le 17

Chacun de ces services est capable de recevoir 24 heures sur 24 les appels de détresse et éventuellement de retransmettre la demande de secours au service le plus adapté à la nature de la détresse. Un numéro d’appel européen est également disponible: il s’agit du numéro 112. Tous les appels de ces services sont gratuits et figurent en première page de tous les annuaires téléphoniques et dans les cabines téléphoniques publiques.

Comment alerter?

Le plus souvent l’alerte est transmise par téléphone:

- téléphone fixe
- téléphone cellulaire
- cabine téléphonique (cabine à carte: numéro accessible sans carte, cabine à pièce: nécessite une pièce de 1 franc, restituée après l’appel).

Sur le réseau routier et autoroutier, à partir d’une borne d’appel. Il suffit d’appuyer sur le bouton d’appel et d’attendre que l’on réponde pour parler et transmettre le message d’alerte.

Par l’intermédiaire d’un tiers qui servira de messager. Il conviendra de s’assurer que le tiers chargé de cette " mission " possédera tous les éléments pour que l’alerte soit précise et complète.

mots-clés : Police, Gravité, Pompier, Secours

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X