Sommaire

« Personne ne devrait être obligé de se cacher »© Istock

Trois questions à Sébastien Garnero, psychologique clinicien

Quel peut être l'impact d'une tel événement sur celui.elle qui découvre l'homosexualité de son partenaire ?

Pour le conjoint, c'est un choc psychologique, parfois un véritable cataclysme qui ébranle la confiance, les projets de vie du couple, la relation que l’on avait avec l’autre. Bien souvent, le sentiment d’avoir été trompé provoquera une vive colère, un sentiment de détresse d’autant plus que cela dure depuis de nombreuses années. Lors de la phase aiguë de prise de conscience et face à un tel choc, un accompagnement psychologique sera important pour se reconstruire et envisager d’autres modalités de liens avec son partenaire. Il faut réussir à envisager un changement de vie.

Que dire à une personne qui culpabilise de l'homosexualité de son partenaire ?

Il ne faut surtout pas voir l'homosexualité de son.a conjoint.e comme un choix qu'il a fai t. L’orientation sexuelle, ou attirance préférentielle pour l’un ou l’autre sexe, se construit au cours du développement psycho-sexuel de l'individu. Le conjoint dont le partenaire est devenu homosexuel ou qui l’était déjà, n'y est absolument pour rien. Celui-ci peut parfois s’accuser de ne pas s’être aperçu que la sexualité avec son partenaire n’était pas toujours au rendez-vous, de ne pas avoir pris en compte des signes plus ou moins discrets comme des absences nombreuses, une sexualité intermittente, en berne ou uniquement reproductive, des amitiés du même sexe envahissantes...Mais le conjoint ne s'en rend pas compte car l’homosexualité de son partenaire n'est pas révélée, elle est latente, refoulée ou non-assumée.

Que se passe-t-il dans la tête de celui qui lutte, consciemment ou non, contre son homosexualité ?

Dans le cadre d’une orientation homosexuelle refoulée, la personne vit un véritable conflit interne autour de cette orientation sexuelle. L'homosexualité n’est toujours pas évidente à reconnaître malgré les nombreuses évolutions sociétales, elle n'est toujours pas acceptée voire pénalisée dans certains pays. Une personne homosexuelle peut parfois être dans une dualité, face à des dilemmes importants entre ses aspirations, projets de vie hétérosexuels et son orientation sexuelle. Ces conflits internes sont alors sources de souffrances importantes et d’un mal être plus global, le renvoyant à aux questions de son identité et de ses choix de vie.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.