Une étude menée par des chercheurs berlinois et publiée dans la revue scientifique Journal of Neuroscience a révélé l’emplacement précis d’une zone du cerveau qui réagit au toucher génital. Si cette même région avait déjà été trouvée chez les hommes, celle des femmes était encore un mystère…

L’importance du cortex somatosensoriel dans les fonctions sexuelles

Le cerveau est composé de nombreuses zones qui ont toutes une fonction spécifique. Le cortex somatosensoriel est une zone dont le rôle est de recevoir et traiter toutes les informations sensorielles du corps. Chaque partie du corps correspond à une aire du cortex somatosensoriel à l’image d’une carte corporelle. Des chercheurs berlinois ont demandé à 20 femmes de stimuler leur clitoris et ont effectué des IRM cérébrales pendant l’étude. Cette dernière a donc révélé que la zone des organes génitaux se situe à côté de celle des hanches (comme chez les hommes). En revanche, la zone précise du clitoris peut varier en fonction des femmes.

Un lien entre fréquence des rapports sexuels et épaisseur de la zone du cerveau

D’après les recherches des scientifiques berlinois, il existe un lien entre la fréquence des rapports sexuels et l’épaisseur de la zone du cortex somatosensorielle liée au toucher génital. Comment cela est-il possible ? Tout simplement grâce à la plasticité cérébrale : plus certaines parties du cerveau sont sollicitées, plus elles se développent et grossissent. Dans leurs résultats, les scientifiques indiquent ainsi qu’il existe “une association entre la fréquence des rapports sexuels et l'épaisseur du champ génital cartographié individuellement. Plus il y a de sexe, plus la région est grande.”

Recherches sur le cortex somatosensoriel : un espoir pour les femmes

Si les recherches sur le cortex somatosensoriel n’en sont qu’à leur début, certaines études ont pu montrer que les femmes ayant subi des violences/abus sexuels montraient un amincissement des zones cérébrales consacrées aux organes génitaux. Grâce aux recherches en cours, les scientifiques espèrent donc à terme pouvoir trouver des thérapies visant à "exercer" cette aire génitale chez les femmes ayant subi des violences sexuelles ou celles qui souffrent de dysfonctionnements sexuels.

Quel lien entre cortex somatosensoriel et plaisir sexuel ?

Si la zone du cerveau qui réagit au clitoris a été découverte, il reste encore beaucoup de questions en suspens. D’ailleurs, Christine Heim, professeure de psychologie médicale à l'hôpital universitaire de la Charité à Berlin, et co-auteure de l'étude a précisé que : “la façon dont les organes génitaux féminins sont représentés dans le cortex somato-sensoriel humain est complètement sous-étudiée. Et ce manque de connaissance a freiné la recherche à la fois sur les comportements sexuels standards, mais également sur des conditions pathologiques.” Ainsi, le cerveau n’a pas encore livré tous ses secrets…

> Comparez votre mutuelle et augmentez le nombre de séances en médecine douce !

Sources

https://www.jneurosci.org/content/early/2021/12/09/JNEUROSCI.1081-21.2021

mots-clés : Clitoris
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.