Sommaire

Faut-il provoquer, ou non, une discussion avec l’autre pour avancer ?

Il n’est pas toujours simple d’admettre que l’autre ne partage pas les mêmes sentiments. La fierté en prend bien souvent un coup. Cette personne ne vous a pas dit clairement qu’elle ne vous aimait pas, mais elle vous l’a fait ressentir, faut-il provoquer une discussion ? « Tout dépend de votre personnalité. Certains ont besoin que les choses soient dites clairement pour être libérées. D’autres, au contraire, peuvent souffrir de cette discussion et préfèrent s’arrêter aux signaux envoyées par la personne », éclaire-t-elle. « Le tout est de savoir si l’on est prêt, ou non, à entendre des vérités qui font parfois mal. Pour les hypersensibles, par exemple, une conversation frontale avec le sujet de leur amour pourrait être très difficile à votre pour eux, car cela est très émouvant et pourrait entraîner un sentiment d’exposition, de honte et de vulnérabilité ». Le meilleur conseil est donc d’écouter son cœur. Vous seul êtes en mesure de savoir ce dont vous avez réellement besoin.

Sources

Remerciements à Géraldyne Prévot-Gigant, psychopraticienne et auteure du livre Ose regarder en toi la magie de la vie. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.