Peut-on faire baisser le taux de PSA ?

Les hommes se préoccupent souvent de leur taux de PSA. Le Dr Adrien Vidart, chirurgien-urologue dans le service d'urologie de l’hôpital Foch vous aide à y voir plus clair sur cette protéine.

Publicité

Le taux de PSA, de quoi s’agit-il ?

© IstockLe PSA est une molécule protéique secrétée par la prostate. "En concentration faible dans le sang, cet antigène prostatique spécifique (PSA) sert à liquéfier le sperme pour éviter sa coagulation. Il est le marqueur de l’activité prostatique", énonce le Dr Adrien Vidart, chirurgien-urologue au service d'urologie de l’hôpital Foch.

Publicité
Publicité

Quel seuil de référence ?

"Pour une population cible, il a été admis que la valeur seuil admise était de 4 ng/ml", rappelle l’urologue. Plus le taux de PSA est élevé et plus le risque de souffrir d’un cancer de la prostate l'est également. "Mais le taux de PSA ne traduit pas forcément la présence ou non d’un cancer. Il est simplement spécifique d’une activité de la prostate. Par exemple, il peut être augmenté après un toucher rectal ou lors d’une infection", souligne le Dr Vidart. Autrement dit, un taux élevé de PSA peut évoquer, outre le cancer, un adénome (une augmentation de la taille de la prostate) ou une prostatite (une infection de la prostate).

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X