Verrue plantaire : son évolution

Publié le 09 Novembre 2018 par La Rédaction Médisite
Les verrues plantaires sont des affections cutanées d’origine virale. Bénignes, elles disparaissent spontanément dans les deux ans qui suivent leur apparition. Mais elles sont parfois douloureuses à la marche et, dans ces cas, nécessitent un traitement.
Publicité

6755253-inline-500x359.jpg© Istock

Les verrues plantaires : de quoi s’agit-il ?

Les verrues plantaires sont des excroissances cutanées, sur la plante du pied, d’aspect rugueux. Elles se développent dans la couche externe de la peau suite à une contamination par un papillomavirus humain, dans des lieux collectifs chauds et humides (piscines, salles de sport, vestiaires, saunas).

Publicité

L’évolution d’une verrue plantaire lors du traitement : la verrue plantaire noire

En l’absence de douleur, la verrue plantaire peut ne pas être traitée : elle disparaîtra généralement spontanément dans les deux années qui suivent son apparition. En cas de douleurs dues au poids du corps ou aux frottements, il est possible de recourir à des traitements pour accélérer la disparition de la verrue plantaire. Traitement par cryothérapie : le dermatologue utilise de l’azote liquide, ce qui brûle la verrue au second degré et rend la verrue noire. Efficace, mais assez douloureux. Autre traitement : l’application quotidienne d’acide salicylique jusqu’à disparition complète de la verrue plantaire (soit après 4 à 8 semaines), un traitement relativement contraignant. Enfin, les médecines douces peuvent apporter une solution : ainsi, l’ail cru haché appliqué chaque nuit sur la verrue, ou des zestes de citron macérés dans du vinaigre blanc peuvent accélérer la disparition de la verrue plantaire.

Publicité
La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X