Tension artérielle : manger des noix aiderait à la faire baisser

Publié le 06 Mai 2019 par Claire Ménage, journaliste santé
Une étude de l’Université de Penn State (Etats-Unis) publiée le 1er mai 2019, révèle que manger des noix pourrait aider à réduire la tension artérielle chez les personnes à risque de maladies cardiovasculaires.
Publicité

Allier un régime alimentaire faible en graisses saturées et la consommation de noix entières, permettrait d’avoir une tension artérielle plus basse. Selon une nouvelle étude de Penn State (Etats-Unis), publiée le 1er mai 2019 en manger tous les jours réduirait la pression centrale (pression exercée sur des organes tels que le cœur) et donc aussi le risque de maladies cardiovasculaires. "Lorsque les participants mangeaient des noix entières, ils voyaient plus d'avantages que lorsqu'ils consommaient un régime avec un profil d'acides gras similaire à celui des noix sans manger la noix elle-même", a déclaré Penny Kris-Etherton professeure émérite en nutrition à Penn State et une des auteures de l’étude,

Publicité
Publicité

"Les noix contiennent de l’acide alpha-linolénique -ALA- un oméga-3 à base de plantes susceptible d’affecter positivement la pression artérielle", a déclaré Alyssa Tindall, étudiante dans le laboratoire du Dr Kris-Etherton. "Nous voulions savoir si l'ALA était le principal contributeur à ces bienfaits pour la santé cardiaque ou s'il s'agissait d'un autre composant bioactif des noix, comme les polyphénols", précise Alyssa Tindall.

Un régime alimentaire pas si contraignant

Pour vérifier les résultats de l’étude, les chercheurs ont recruté 45 participants entre 30 ans et 65 ans souffrant "d’embonpoint" ou d’obésité. Avant le début de l’étude, les participants ont été soumis à un régime alimentaire complémentaire pendant deux semaines, limitant à 12% les calories provenant des graisses saturées. Le but été de mettre tous les participants sur le même pied d’égalité.

A la suite de ce régime, les participants ont été assignés au hasard à l'un des trois régimes de l'étude : un régime comprenant des noix entières, un régime contenant la même quantité d’ALA et des acides gras polyinsaturés sans noix, un régime substituant partiellement l’acide oléique (un autre acide gras) à la même quantité d’ALA trouvée dans les noix, sans aucune noix.

Le constat est tel que même si tous les régimes de traitement avaient un effet positif sur les résultats cardiovasculaires, le régime comprenant des noix entières offrait les meilleurs avantages.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X