Carotide bouchée : comment se passe l'opération

Le fait d’avoir la carotide bouchée (on parle de sténose de la carotide) fait partie des maladies cardiovasculaires graves qu’il est possible d’opérer, notamment afin de limiter les risques d’AVC (accident vasculaire cérébral). Mais en quoi consiste l’opération et comment se déroule-t-elle ?
Istock

Principe de l’opération d’une carotide bouchée

L’opération d'une carotide bouchée consiste tout simplement à retirer la plaque d'athérome et les caillots responsables de l’obstruction. Cette intervention prend le nom d’endartériectomie carotidienne (du nom de la partie centrale de l'artère, l’endartère). Cette opération n’est réalisée qu’en dernier recours, c’est-à-dire uniquement si les mesures de prévention ont été insuffisantes et que les traitements médicamenteux n’ont pas permis d’éviter la formation de la sténose carotidienne.

Carotide bouchée: l’opération

Il existe diverses techniques d’endartériectomie carotidienne. Une des plus courantes est réalisée sous anesthésie locorégionale afin de supprimer la douleur au niveau du cou lors de l’intervention. Concrètement, le chirurgien va devoir interrompre temporairement la vascularisation au niveau de la carotide (le cerveau continue à être irrigué par l’autre carotide) pour l’ouvrir et décoller la plaque d’athérome qui s’y trouve. L’artère est ensuite refermée et cousue avec un fil spécial à la fois très fin et très résistant. La circulation est ensuite rétablie et la peau refermée à son tour. Cette intervention dure environ deux heures.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):