Arythmies cardiaques : l'ablation du flutter

Le flutter auriculaire est un trouble du rythme cardiaque lié à un dysfonctionnement de l'oreillette, qui présente des anomalies de contraction. Le flutter auriculaire est souvent de découverte fortuite.

Publicité

6144293-inline-500x333.jpg© Istock

A quoi correspond un flutter auriculaire ?

Le flutter auriculaire est un dérèglement de l'influx électrique au niveau des oreillettes. Il provoque une tachycardie auriculaire, qui est vue sur l'électrocardiogramme. Le rythme est alors supérieur à 150 battements par minute et peut parfois dépasser 200 battements par minute, sans aucune pause. L'aspect est typique sur l'électrocardiogramme, qui permet à lui seul de faire le diagnostic de certitude. Le sujet ne ressent souvent que très peu de symptômes, en dehors de quelques sensations de palpitations.

Publicité
Publicité

Qu'est-ce que le traitement du flutter auriculaire par ablation ?

Lorsqu'il est découvert, le flutter auriculaire doit être traité car il peut provoquer des embolies (caillots) et peut être à l'origine d'accidents vasculaires cérébraux. Le traitement du flutter est constitué de son ablation par radiofréquence. Il s'agit d'une petite chirurgie, qui consiste à brûler le circuit défectueux de l'oreillette par l'intermédiaire d'un cathéter introduit par la veine fémorale. Ce geste est peu douloureux et permet la guérison immédiate du flutter. L'ablation peut être pratiquée en ambulatoire ou lors d'une courte hospitalisation. Une simple surveillance cardiologique post-opératoire, avec des électrocardiogrammes réguliers, est ensuite mise en place.

La rédaction vous conseille :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X