Infarctus : la douleur cardiaque

L’infarctus du myocarde se traduit bien souvent par une douleur cardiaque thoracique intense. Mais quelles sont ses caractéristiques ? Comment savoir distinguer un infarctus du myocarde ?

Publicité
Publicité

© Istock

Caractéristiques de la douleur cardiaque en cas d’infarctus

Publicité

En cas d’infarctus du myocarde, la victime ressent bien souvent une violente et intense douleur thoracique. Bien que ce symptôme ne soit pas systématique, il est emblématique de ce type d’attaque cardiaque. Cette douleur est assez caractéristique puisqu’elle apparaît de façon relativement brutale, qu’elle est localisée derrière le sternum et qu’elle peut irradier dans la mâchoire et le bras gauche. Elle peut persister plusieurs heures et elle augmente à l’effort.

Anticiper un infarctus

Il est possible d’anticiper la survenue d’un infarctus en prêtant attention à certains symptômes avant-coureurs. Ainsi, la douleur cardiaque ressentie au moment de l’attaque cardiaque est souvent précédée, dans les 48 heures, par une douleur de plus faible intensité et qui a tendance à céder spontanément. Elle s’accompagne d’une sensation de malaise qui doit éveiller les soupçons. De même, les personnes traitées pour un angor (angine de poitrine) devront être alertées par une douleur inhabituellement longue et ne cédant pas à la prise de trinitrine. De façon générale, une douleur thoracique, quelle qu’elle soit, doit amener à consulter en urgence si elle persiste plus d’une demi-heure. C’est à cette condition qu’il sera possible d’intervenir suffisamment tôt pour éviter un accident cardiaque grave et les complications et séquelles qui peuvent l’accompagner.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X