Tachycardie : un pouls trop rapide responsable ?

Publié le 01 Septembre 2018 par La Rédaction Médisite
On appelle tachycardie l’accélération du pouls au-delà de 100 battements par minute. Un pouls rapide peut être normal et résulter d’un effort physique. Mais la tachycardie peut aussi être l’expression d’une pathologie comme une anémie, des troubles respiratoires, un problème au cœur.
Publicité

6752422-inline-500x334.jpg© Istock

La tachycardie, qu’est-ce que c’est?

En tant normal et en l’absence de pathologie, le pouls d’une personne se situe entre 60 et 80 battements par minute. On parle de tachycardie, quand le pouls s’accélère et atteint 100 battements par minute ou plus. Cela se produit en cas de pratique d’une activité physique intense et disparaît au repos, mais un pouls rapide peut aussi se manifester sans aucun effort physique le justifiant, signe bien souvent d’une pathologie sous-jacente.

Publicité
Publicité

Anémie, troubles respiratoires, problèmes au cœur, responsables d’un pouls rapide

Certaines pathologies peuvent induire de la tachycardie. Parmi elles, l’anémie. En effet, l’anémie se caractérise par une diminution du nombre de globules rouges dans le sang, lesquels transportent l’oxygène vers le cœur. La moindre oxygénation va donc provoquer une accélération du pouls. Par ailleurs, les troubles respiratoires comme la bronchite, la pneumonie, l’asthme vont affecter la circulation de l’oxygène au niveau des poumons. Le cœur devra alors compenser le manque d’oxygène en battant plus rapidement. Enfin, certaines maladies du cœur et insuffisances cardiaques peuvent engendrer de la tachycardie ventriculaire, le pouls montant de 140 à 220 battements par minute.Si le pouls s’accélère sans effort physique au-delà de 100 ou ne revient pas à son niveau normal après effort, il faut consulter son médecin.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X