Tabac et hypertension : les deux causes dangereuses qui augmentent le risque de crise cardiaque chez les femmes

Une étude publiée dans le British Medical Journal le 7 novembre 2018 révèle que le tabac et l’hypertension augmenteraient les risques de crise cardiaque chez les femmes.

Publicité

La revue médicale britannique British Medical Journal a révélé le 7 novembre 2018 une étude sur les causes qui augmenteraient les risques d’infarctus du myocarde ou crise cardiaque chez la femme. Selon les chercheurs de l’Université d’Oxford, "l'hypertension artérielle, le tabagisme et le diabète augmentent le risque d'infarctus du myocarde chez les deux sexes, mais ont plus d'impact chez les femmes que chez les hommes". Ainsi, les conclusions indiquent que les femmes devraient recevoir les mêmes traitements que les hommes. Les médecins devraient également mieux détecter les patientes à risque et proposer un soutien concernant l’arrêt du tabac.

Publicité
Publicité

"Une personne sur trois était une femme"

Les données de près de 500 000 personnes âgées de 40 à 69 ans inscrites dans la base de données britannique Biobank ont été analysées pendant 7 ans. Résultats : "5 081 personnes ont eu leur première crise cardiaque et une personne sur trois était une femme.", explique les auteurs de l’étude. Même si les hommes ont trois fois plus de risques que les femmes de faire une crise cardiaque, certains facteurs auraient un impact plus important chez elles. "Les femmes qui fumaient étaient trois fois plus susceptibles de faire une crise cardiaque que les femmes qui ne fumaient pas - mais chez les hommes, fumer ne faisait que doubler leur risque. L'hypertension artérielle augmentait le risque d'une femme de 83% supplémentaire par rapport à son effet chez l'homme. Pour finir, les diabètes de types 1 et 2 avaient un impact plus important sur le risque de crise cardiaque chez les femmes que chez les hommes", énumèrent les scientifiques. Ce ne sont cependant que des théories que comporte l'étude. Les chercheurs ne sachant pas pourquoi ces facteurs seraient spécifiques au sexe féminin, aucune conclusion définitive ne peut donc être faite.

Les premiers signes d’une crise cardiaque

Chez l’homme, la douleur violente dans la cage thoracique avec irradiation dans le bras gauche est généralement caractéristique d’un infarctus du myocarde imminent. Or, ce symptôme de la crise cardiaque chez la femme est bien plus faible et il ne se manifeste que dans un cas sur deux. Il peut être, à tort, assimilé à une crise d’angoisse. Les femmes présentent au contraire des signes annonciateurs peu significatifs, jusqu’à un mois avant l’accident coronaire. Parmi ces symptômes atypiques, on retrouve majoritairement:

  • une fatigue intense inexpliquée ;
  • l’essoufflement non lié à un effort ;
  • des palpitations ;
  • une douleur dans le dos ;
  • des douleurs abdominales ;
  • des nausées et des vomissements ;
  • un sommeil perturbé.

Le fait de négliger ces symptômes entraîne une prise en charge médicale tardive et, par voie de conséquence, retarde le diagnostic. Ce qui représente un réel danger.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X