Michael Schumacher hospitalisé à Paris pour une expérimentation médicale

Michael Schumacher vient d’être hospitalisé ce lundi dans le service de chirurgie cardio-vasculaire à l’Hôpital européen Georges-Pompidou (Paris). L’ex-pilote allemand aux 91 victoires serait entre les mains du professeur Menasché pour un traitement secret.

Lundi 9 septembre, 15h40. Une hospitalisation qui a fait du bruit. Pourtant, elle s’était voulue discrète. Immortalisé par nos confrères du Parisien, un brancard fait son entrée au premier étage de l’Hôpital européen Georges-Pompidou (Paris XVème), à l’unité de surveillance continue du service de chirurgie cardiovasculaire. Une housse dissimule le corps et le visage du patient, entouré par de nombreux vigiles mobilisés. Il s’agit en fait de Michael Schumacher, le septuple champion du monde de Formule 1, âgé de 50 ans.

En tête du cortège, apparaît le Professeur Philippe Menasché, chirurien cardiaque, pionnier de la thérapie cellulaire pour soigner l’insuffisance cardiaque.

Toujours selon les informations recueillies par le Parisien, le champion de Formule 1 aurait bénéficié du protocole développé par le Pr Menasché. Le traitement aurait débuté hier et Michael Schumacher doit quitter l’hôpital aujourd’hui.

Michael Schumacher aurait bénéficié de perfusions de cellules-souches

Il y a presque 6 ans, Michael Schumacher avait fait paniquer ses fans avec sa chute de ski à Méribel (Savoie). Depuis, le mystère plane sur son état de santé.

Aujourd’hui encore, son hospitalisation défraye la chronique. L’ex-pilote allemand est entre les mains du Pr Menasché. Il aurait bénéficié de perfusions de cellules-souches répandues dans l’organisme pour une action anti-inflammatoire. Le Pr Menasché est connu pour ses expérimentations : il injecte des sécrétions thérapeutiques par voie intraveineuse, préparées en laboratoire à partir de cellules cardiaques ultra-jeunes, issues de cellules-souches spéciales.

En 2014, le chirurgien avait pratiqué une greffe de cellules cardiaques embryonnaires sur une patiente souffrant d’insuffisance cardiaque. Le Pr Menasché était le premier à pratiquer l’intervention.

Contacté par les médias, le professeur ainsi que la direction de l’hôpital se retranchent derrière le secret médical. Ils n’ont ni confirmé, ni démenti ses informations.

Ce n’est pas le premier passage de Michael Schumacher à Georges-Pompidou

Selon d’autres sources concordantes, Michael Schumacher se serait rendu au moins à deux reprises à l’Hôpital européen Georges-Pompidou au printemps dernier. Il était arrivé par hélicoptère de Suisse et avait atterri à l’héliport d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).

Lors du premier séjour, le mystérieux patient avait effectué des examens médicaux à l’hôpital universitaire de la Pitié-Salpêtrière, situé dans le 13e arrondissement parisien.

En outre, le champion de Formule 1 devait également se rendre à Georges-Pompidou fin juillet dernier, mais son état de santé l’en a empêché.

Presque 6 ans déjà et l’on ne connaît toujours pas la vérité sur l’état de santé du champion

Il y a 6 ans, c’est la chute de ski du champion qui avait suscité la panique. Michael Schumacher s’était fracassé le crâne sur un rocher lors d’une descente de ski le 29 décembre 2013. Admis au CHU de Grenoble, il souffrait d’un grave traumatisme crânien qui a nécessité une intervention neurochirurgicale. Son pronostic vital était alors fortement compromis.

Le célèbre patient avait quitté le CHU en juin 2014 après deux opérations et quatre semaines de coma artificiel.

Presque six années après cet accident, les fans ne savent toujours ce qu’il en est réellement de son état de santé. Le pilote est resté en retrait et n’a fait aucune apparition publique depuis. Mais selon certaines de ses proches, il n’avait plus besoin de rester alité.

En décembre prochain, un reportage intitulé Schumacher, réalisé avec le soutien de ses proches, sera diffusé à la télévision. Reste à voir si le documentaire éclaircira tous ses mystères.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.