Symptômes et complications de l’insuffisance cardiaque congestive

L’essoufflement à l’effort est le premier signe d’insuffisance cardiaque congestive. Le rythme cardiaque s’accélère, car le cœur essaie de compenser l’insuffisance. Des œdèmes se forment au niveau des membres inférieurs, parfois aussi au niveau des poumons. Le sujet a des difficultés à respirer et il tousse fréquemment. Sa respiration devient sifflante, son teint est pâle et ses extrémités refroidissent. Ces symptômes peuvent être accompagnés de troubles digestifs (douleurs abdominales, constipation) et d’une cyanose (les lèvres deviennent bleues ou violacées).

Diagnostic et traitement de l’insuffisance cardiaque congestive

Les radiographies, l’échocardiographie et l’électrocardiogramme permettent de confirmer le diagnostic. L’écho-doppler peut mettre en évidence une anomalie au niveau du muscle cardiaque (myocarde) ou une dilatation des cavités cardiaques. La prise en charge de l’insuffisance cardiaque congestive repose sur un traitement médicamenteux et un régime alimentaire adapté. Le médecin prescrit des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (pour augmenter le calibre des vaisseaux sanguins), des bêta-bloquants (pour réguler le rythme cardiaque) et des diurétiques (pour favoriser l’élimination du sel). Côté alimentation, le patient doit réduire sa consommation de sel et de liquides. La chirurgie ou la pose d’un dispositif médical est parfois nécessaire, voire la transplantation cardiaque dans les cas les plus graves.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.