Sommaire

Prudence en cas de démangeaisons

Prudence en cas de démangeaisons© Istock

Les démangeaisons anales sont assez fréquentes et les causes peuvent être multiples (hémorroïdes, infection, irritations, frottements des sous-vêtements synthétiques...). Si vous souffrez de démangeaisons, mieux vaut éviter de pratiquer la sodomie en attendant d'en soigner la cause et de calmer le prurit, car là-encore, le fait de se gratter peut entraîner des micro-lésions et une plus grande fragilité de la zone aux infections.

Gare à l'eau trop chaude et aux savons agressifs !

Un nettoyage de l'anus avec de l'eau très chaude ou des savons agressifs peut provoquer des démangeaisons. En effet, la zone anale est normalement grasse, ce qui procure une barrière pour protéger des irritations et des infections. Un nettoyage trop fréquent ou trop intense, peut l’altérer et laisser la peau et les muqueuses anales "à vif".

Ne pas zapper le préservatif

La zone anale est celle qui présente le risque le plus élevé de transmission d'infection sexuellement transmissible, notamment du VIH, car les muqueuses y sont plus fragiles et sensibles aux micro-lésions.

Le préservatif s'impose donc aussi pour la sodomie avec des partenaires occasionnels ou un nouveau partenaire, afin d'éviter toute contamination, qu'elle soit bactérienne ou virale.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.