Sodomie : 8 règles pour la pratiquer sans risque
Publié le 06 Janvier 2016 par Laura Chatelain, journaliste santé | Mis à jour le 16 Juillet 2018 par Camille Barault, journaliste santé
Validé par : Dr Sylvain Mimoun, Gynécologue-Andrologue

Attention au passage pénétration anale vers vaginale

Lorsque l'on passe d'une pénétration anale à une pénétration vaginale, le transfert de bactéries du rectum vers le vagin peut occasionner des infections urinaires ou vaginales (cystites et vaginites à colibacilles). Pour éviter la transmission de germes, il faut donc systématiquement changer de préservatif lorsque l'on passe de la pénétration anale à la pénétration vaginale. Si vous n'utilisez pas de préservatif, avec un partenaire de longue date par exemple, mieux vaut pratiquer la pénétration vaginale avant la pénétration anale ou pratiquer une petite toilette du pénis entre les deux.

Publicité
Publicité

Attendre un peu après une épilation

Certains préfèrent épiler la zone anale et péri-anale pour la rendre plus"nette", notamment avant une sodomie mais attention aux lésions.Que faire ? Mieux vaut procéder à l'épilation quelques jours avant (et non immédiatement avant) la sodomie. En effet, cette zone étant très fragile, l'épilation ou le rasage peuvent entraîner des petites lésions invisibles à l'oeil nu (ainsi que des démangeaisons, voire plus bas), qui sont autant de portes d'entrée aux différentes infections et maladies sexuellement transmissibles.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X