Sommaire

Une fessée sans lui demander

Même si le succès du livre 50 nuances de Grey a fait connaître un essor aux pratiques sadomasochiste soft, mieux vaut s'assurer que sa partenaire est d'accord avant de tester par exemple la fessée. Geste doux ou non contrôlé, "une fois que c'est fait on ne revient plus en arrière, elle risque de vous en vouloir et couper court à votre ébat" prévient le sexologue.

Ce qu'il faut faire : pas la peine de lui faire signer un contrat. Il faut s'arranger pour glisser le sujet subtilement avant et s'assurer qu'elle soit d'accord.

Rire pendant un cunnilingus ou une fellation

Entendre sa partenaire rigoler ou pouffer de rire pendant qu'on lui offre un baiser ou des caresses intimes a de quoi déstabiliser même le plus grand séducteur du monde. "A moins que ce ne soit dans le cadre d'un jeu sexuel, il faut éviter ce genre de réaction. Rire permet de libérer les tensions, si cela arrive lorsque l'autre est en pleine concentration et cherche à donner du plaisir, il risque de mal l'interpréter" explique Albert Barbaro.

Ce qu'il faut faire : si cela ne plait pas, il faut exprimer clairement pourquoi ou indiquer ce que l'on préfère... mais toujours en y mettant les formes !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.