Sommaire

Les femmes sont plus complexes

Les femmes sont plus complexes© IstockLe taux de testostérone est relativement stable chez l’homme. C’est pourquoi son appétit sexuel reste constant dans le temps. Chez la femme, en revanche, les hormones féminines (oestrogènes, progestérone…) sont beaucoup plus fluctuantes au cours de leur vie sexuelle, lors des cycles menstruels, puis au moment de la ménopause. D’où un désir souvent… nettement plus aléatoire (même si, après 50 ans, certaines femmes se sentent beaucoup plus libres et si le nombre de leurs rapports sexuels par mois est passé de 5,3 en 1992 à 7,3 en 2007).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.