Sommaire

Des positions adaptées à votre taille !

Des positions adaptées à votre taille !© IstockUn homme très grand, une femme très petite, et les postures debout deviennent acrobatiques. Autant dire que vos tailles sont importantes dans le choix des postures que vous souhaitez expérimenter. Et même en position allongée, certaines de ces postures ne conviennent pas à tous les couples. En pratique : N’allez pas imaginer que toutes les postures sont possibles à réaliser par tous. Nous avons chacun nos limites. N’en soyez pas attristés, l’essentiel, c’est le plaisir, et là, pas de limites !

Visualiser les postures avant l’acte

Visualiser les postures avant l’acte© IstockPour qu’une position dégage tout son plaisir, pour qu’elle vous donne tout son sel, rien de tel qu’anticiper par la pensée. Imaginez-vous en train de la vivre, passez-vous un film dans la tête. Vous savez que les sportifs réussissent toujours mieux une prestation qu’ils ont visualisée ? Alors, faites de même. En pratique : Demandez-vous : "Qu’est-ce que cette position apporte d’intéressant ? Le regard dans les yeux ? La possibilité de parler ? D’avoir une vue plongeante sur ses fesses ? De caresser telle ou telle zone de son corps ?"...

Erotiser les classiques !

Erotiser les classiques !© IstockLe Kamasutra propose des positions d’un corps par rapport à l’autre. Il ne dit rien des mains, des doigts, des lèvres, des dents, des genoux, des coudes ou des pieds... qui sont pourtant à même de prodiguer toutes sortes de caresses pendant l’amour. Ne soyez pas "petit joueur", servez-vous de tout votre corps ! En pratique : Jouez, à partir d’une posture très classique, à inventer des caresses parallèles. Avec vos cheveux, vos ongles...

A chaque pénis, ses positions !

A chaque pénis, ses positions !© IstockChaque sexe masculin a une taille donnée, en longueur et en largeur, une angulation précise lors de l’érection, ainsi qu’une inclinaison vers la droite ou vers la gauche. Ces facteurs, dont on parle peu parce qu’ils sont intimes, conditionnent le plaisir procuré par chaque posture du Kamasutra. Lors de la rencontre des sexes, l’inclinaison du pénis va rendre plus ou moins facile la pénétration, et plus ou moins agréables les mouvements de va-et-vient. En pratique : Si, dans une ou plusieurs postures particulières, le pénis se sent étiré dans une direction ou une autre, compressé ou mal à l’aise, c’est qu’elle ne lui convient pas. N’insistez pas, il préfèrera vivre d’autres expériences.

Des postures pour chaque type de vagin

Des postures pour chaque type de vagin© IstockSi l’inclinaison et la taille du pénis sont visibles à l’œil nu, celles du vagin sont bien cachées. Cela ne les empêche pas d’influencer votre plaisir sexuel à tous les deux. Ainsi, certaines postures peuvent provoquer des douleurs, des brûlures, des désagréments ou tout simplement ne pas se révéler agréables. C’est que la verge ne stimule pas une zone réceptive au plaisir, ou alors pas de la bonne manière. En pratique : N’allez pas imaginer que toutes les postures conviennent à votre vagin. Mesdames, apprenez à être attentive de l’intérieur. Selon la position, les zones de sensibilité à la volupté évoluent.

Tout tester… même les positions difficiles !

Tout tester… même les positions difficiles !© IstockVous aimez faire l’amour, vous vous connaissez bien. Oui mais, si vous vous en tenez toujours à votre répertoire habituel, vous n’avez pas l’esprit d’aventure. C’est dommage car un brin de curiosité pour tester de nouvelles choses pimente votre vie sexuelle. Ce serait dommage de vous ennuyer. Pensez que même une expérience ratée, quand elle fait rire à deux, permet de se rapprocher. En pratique : Proposez des expériences un peu différentes à votre partenaire. De petits changements apportent souvent des plaisirs plus agréables que de grandes aventures.

Persévérer

Persévérer© IstockUne posture est désagréable ? Fuyez ! Une autre est plutôt neutre ? Insistez. Si vous ne pratiquez que les positions les plus excitantes, vous risquez de rétrécir votre répertoire érotique. Même si une posture n’est pas très excitante, vous pouvez, en l’essayant à plusieurs reprises, finir par vous apercevoir que oui, vous ressentez une certaine chaleur, un petit fourmillement... qui deviendra peut-être un grand plaisir si vous savez le cultiver. En pratique : Ne vous obligez pas à pratiquer sans cesse ce qui vous donne peu de plaisir. Mais revenez-y de temps à autre, en passant... et vous serez récompensés !

Miser sur la qualité, non sur la quantité !

Miser sur la qualité, non sur la quantité !© IstockLe couple qui a testé tout le Kamasutra n’est pas forcément plus heureux que celui qui a expérimenté 2 ou 3 positions seulement. En clair, ne vous jugez pas sur le nombre de vos expériences, mais sur leur qualité. Mieux vaut choisir une posture qui a toutes les chances de vous plaire à tous les deux plutôt que de foncer et tourner les pages du Kamasutra pour tout tester. En pratique : Prenez le temps de choisir une posture et soyez exigeant sur ce qu’elle peut vous apporter.

Les acrobaties sont-elles plus excitantes ?

Les acrobaties sont-elles plus excitantes ?© IstockPour arriver à proposer mille et une postures pour vos mille et une nuits, le Kamasutra a tendance à en inventer certaines qui sont parfois difficiles à pratiquer quand on n’est pas un as du yoga ! Ne croyez pas que les postures qui demandent le plus de souplesse soient beaucoup plus excitantes. Elles vous permettent tout au plus de faire de la gym et de vous muscler en faisant l’amour. Ce qui n’est pas synonyme de plus de plaisir. En pratique : Amusez-vous à tester des postures incroyables, mais ne vous attendez pas à des merveilles de sensations érotiques.

Adapter les postures à ses partenaires…

Adapter les postures à ses partenaires…© IstockChaque pénis, chaque vagin est différent. Ainsi, même si vous pensez vous connaître, vous avez peut-être tout faux. Ce qui vous convient avec un(e) partenaire ne vous conviendrait pas avec un(e) autre. Un pénis qui pointe très haut ne prodiguera pas les mêmes sensations à n’importe quel vagin ! Acceptez de voir changer vos préférences selon votre partenaire. En pratique : Si vous changez de partenaire, ne commencez pas par tester les positions extrêmes. Vous risquez le pire (douleurs...).

Parfum, musique… Attiser ses sens !

Parfum, musique… Attiser ses sens !© IstockUne posture idéale, un mouvement divin, une vision érotique et un(e) partenaire que vous aimez, est-ce possible de faire mieux ? Eh bien oui ! Si vous pensez à nourrir vos cinq sens. Parfumez votre peau, choisissez une musique évocatrice, imaginez une lumière tamisée ou des bougies... Envoûter tous vos sens décuplera la disponibilité de vos capteurs de plaisir érotique. En pratique : Cette attention à vos 5 sens n’est possible que si vous programmez une relation amoureuse, pas si vous faites l’amour au moment même où l’idée vous vient. Alors, sachez temporiser pour augmenter le plaisir.

Donner du rythme aux postures

Donner du rythme aux postures© IstockLe Kamasutra, c’est d’abord la posture. Oui, mais la posture n’est pas immobile, elle est en mouvement, même si vous ne le voyez jamais sur les illustrations ! Et pour une même posture, ce mouvement peut tout changer. Le Kamasutra parle des mille coups amoureux, ces mille mouvements de va-et-vient. Il conseille d’alterner des mouvements lents et des mouvements rapides, des mouvements profonds et des mouvements superficiels, le tout en un rythme régulier. En pratique : Expérimentez, par exemple, 6 mouvements lents et superficiels pour un mouvement profond et rapide... et recommencez. À vous de trouver un ou plusieurs rythmes voluptueux.

Choisir les positions… à deux

Choisir les positions… à deux© Istocklutôt que de consulter votre Kamasutra seul(e) dans votre coin, parlez-en à votre partenaire : - "Quel type de position te plaît le plus dans ce que nous pratiquons déjà ?" - "Y en a-t-il une que tu as toujours eu envie d’expérimenter sans m’en parler ?" - "Qu’est-ce qui est le plus important pour toi dans cette position ? Pourquoi tu l’apprécies ?"... En pratique : Communiquez avec votre partenaire pour cultiver une intimité sexuelle et augmenter considérablement le plaisir partagé.

Ne jamais se forcer !

Ne jamais se forcer !© IstockIl est étonnant de voir que certaines personnes n’osent pas se plaindre d’une posture ou d’une pratique désagréable. Si vous avez un peu mal, si vous éprouvez une gêne physique ou érotique, soyez simple, exprimez-le rapidement à votre partenaire. Il peut s’agir d’une posture, d’une manière de bouger, d’un rythme qui ne vous convient pas... Ce serait dommage de vous forcer pour lui faire plaisir. D’autant que s’il y a une solution, vous la trouverez ensemble. Sinon, passez à autre chose. En pratique : Comment voulez-vous que l’autre devine ce qui ne va pas si vous ne dites rien ?

Adapter la pratique à ses sentiments

Adapter la pratique à ses sentiments© IstockFaire l’amour, c’est aussi créer de l’amour et de l’excitation. Or, les mouvements amoureux pendant l’acte agissent sur vos émotions. Si vous voulez vous sentir plus amoureux, privilégiez les mouvements lents, voire très lents. Vos émotions de tendresse augmenteront tout naturellement. Si vous souhaitez privilégier l’excitation, choisissez au contraire les mouvements rapides beaucoup plus efficaces en ce domaine. En pratique : Moduler votre rythme en fonction de vos sentiments.

Cultiver son imaginaire érotique

Cultiver son imaginaire érotique© IstockQu’aimez-vous le plus dans l’amour ? Le regard dans les yeux, la vision des fesses de l’autre ? Le contact peau à peau ? Selon ce que vous aimez, toutes les postures ne vous conviennent pas. Sélectionnez celles qui conviennent à votre imaginaire érotique. L’art du Kamasutra, ce n’est pas seulement de la mécanique, c’est aussi du rêve. En pratique : Si vous l’osez, exprimez à votre partenaire ce que vous préférez voir pendant l’amour. Et demandez-lui aussi ses préférences. Avec ces informations, sélectionner une position idéale pour vous deux devient un jeu...

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.