7 positions sexuelles dangereuses pour le pénis

Un dos trop cambré, un coup de reins trop violent, une main trop vigoureuse... Dans certaines positions dont les plus courantes, le plaisir peut faire place à la douleur. Pour éviter la fracture, la courbure ou l'hématome pénien en plein ébat, voici celles à manier avec précautions. 

Andromaque : attention à ne pas trop pencher la verge

Andromaque : attention à ne pas trop pencher la verge

Parmi les positions les plus pratiquées par les couples, l'andromaque, appelée aussi "la cavalière", est LA position la plus risquée pour l'homme, selon une étude brésilienne. Après avoir analysé les rapports médicaux d'accidents sexuels, pendant 13 ans, les chercheurs ont noté que l'andromaque est la position qui a causé le plus de fractures péniennes.

Pourquoi c'est dangereux ? "C'est une question de mouvement du bassin, explique le Dr Marc Galiano, urologue. Si la verge est trop penchée, elle peut se plier et l'homme risque la fracture."

Comment la pratiquer ? L'homme est allongé sur le dos et la femme, les genoux pliés, le chevauche.

A noter : La fracture pénienne un accident rare mais préoccupant. En effet, il est indispensable de la prendre en charge rapidement afin de limiter les risques de séquelles, qui peuvent être des troubles de l'érection ou une déformation irréversible du pénis. L'intervention chirurgicale constitue le traitement principal. Après quoi, le patient devra suivre pendant au moins deux mois un traitement médicamenteux visant à bloquer le mécanisme érectile, le pénis devant rester au repos pour récupérer.

Levrette : évitez le "faux-pas du coït"

Appelée également "position de la lionne", la levrette est autant appréciée des hommes que des femmes. Mais attention à ne pas laisser son excitation prendre le dessus !

Pourquoi c'est dangereux ? Entre 2000 et 2013, des scientifiques brésiliens* ont étudié les dossiers médicaux relatant une fracture du pénis, dans un hôpital de Sao Paulo. Résultat : dans 29% des cas, l'accident a été causé par la position de la levrette. "A force de rentrer et sortir, le pénis de l'homme peut faire un mauvais mouvement et rater l'entrée du vagin. C'est ce qu'on appelle le 'faux-pas du coït' " explique le Dr Marc Galiano, urologue. Du coup, le pénis risque de cogner le pubis ou l'anus de sa partenaire et de se plier.

Comment la pratiquer ? La femme se tient à quatre pattes en prenant appui sur les mains ou les coudes et l'homme se place derrière elle, à genoux.

* Source : Mechanisms Predisposing Penile Fracture and Long-Term Outcomes on Erectile and Voiding Functions,Journal of advances in Urology, 13 avril 2014

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):