Kamasutra : les positions les plus torrides !
Sommaire

Les positions pour revisiter la levrette

Les positions pour revisiter la levrette© Istock

Cette position qui consiste à se faire prendre comme un animal fait aussi partie des pratiques sexuelles préférées. C’est surtout la position idéale pour les petits pénis car elle permet une pénétration profonde. La levrette permet par ailleurs aux hommes un meilleur contrôle de leur éjaculation, car celui-ci peut adapter le rythme de son va-et-vient à ses besoins.

Pour ceux qui ont déjà vu et revu cette position qui éveille tous les fantasmes, voici plusieurs façons de revisiter ce classique.

Le loup, pour les amants fougueux et sauvages

Le loup, pour les amants fougueux et sauvagesL’homme est debout, placé derrière la femme (penchée vers l’avant) et agrippe sa taille. La femme modifie l’angle de la pénétration en abaissant plus ou moins le buste. "Cette position change un peu de la traditionnelle levrette, estime le sexologue. C'est une de ses variante. Elle dispose de plusieurs atouts puisqu'elle permet l'excitation du clitoris en parallère et des seins. Elle laisse à la fois libre pour l'homme et pour la femme".

Pour que cette posture fonctionne, la femme doit être à la bonne hauteur par rapport au sexe de son partenaire. Elle peut se mettre sur la pointe des pieds et lui peut plier ses jambes pour s’adapter.

Le poirier indien, pour les adeptes de jeux coquins

Le poirier indien, pour les adeptes de jeux coquinsLa femme est en appui sur les mains, les bras tendus. L’homme debout derrière elle (idéalement les jambes stabilisées contre le bord du lit). Il lui soulève le bassin, tandis qu’elle glisse ses jambes sous ses bras pour s’agripper à lui.

"C'est une position fortement stiumulante, sauvage, excitante et pulsionnelle, ajoute le sexologue. Elle est tout à fait indiqué dans une forme de transition ou en position finale. En effet, vous risquez de ne pas tenir très longuement dans cette position".

Le poirier indien demande une grande souplesse. Difficile de tenir plus de quelques minutes.

Le collier de Vénus, pour ceux qui veulent vite faire monter le désir

Le collier de Vénus, pour ceux qui veulent vite faire monter le désirEnvie de surprendre votre partenaire ? Lancez-vous dans le collier de Vénus. "Cette position à la fois excitante et confortable s'avère très stimulante", décrit le Dr Garnero. Allongée sur un support élevé, la femme pose ses pieds derrière la nuque de son amant. Celui-ci, debout face à elle, la soulève lentement en la maintenant fermement par les jambes. La femme peut accrocher ses mains au cou de son partenaire ou basculer vers l’arrière en prenant appui sur ses mains.

L'avantage ? Une grande excitation et une pénétration profonde."On peut tenir longtemps dans cette position s'il y a une bonne adéquation entre la taille du support et celle de l'homme", ajoute le spécialiste.

Néanmoins, veillez au dos de la femme qui est très sollicité. "Prévoyez un coussin pour éviter que la cambrure soit trop importante", prévient le Dr Garnero.

L'Indra, pour intensifier les sensations

L'Indra, pour intensifier les sensationsLa femme s’allonge, les cuisses repliées et serrées sur son buste. Ses pieds se posent sur le torse de son partenaire qui est agenouillé face à elle.

"Cette position n'est pas trop compliquer à mener et permet à la femme d'intensifier les sensations, estime le Dr Garnero. La stimulation clitoridienne est possible pendant la pénétration".

La posture est très favorable aux hommes qui trouvent leur pénis trop court ou trop étroit, car elle diminue la longueur du vagin et en resserre les parois.

Les ciseaux, pour un max de plaisir

Les ciseaux, pour un max de plaisirLa femme est allongée, le dos posé sur une table, les jambes tendues et relevées, en sens opposé à la levrette. Son partenaire se positionne entre ses cuisses en la soulevant par les hanches ou les chevilles.

Ses atouts : La possibilité pour l’homme de caresser longuement sa partenaire. "La position permet aussi une pénétration profonde, facilement exécutable, explique le sexologue. Mais il faut aussi privilégier un support au niveau de la tête de la femme. Sans quoi, elle va rencontrer un problème au niveau de ses cervicales. Elle ne pourra pas tenir longtemps dans cette posture".

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Sébastien Garnero, Psychologue, psychothérapeute et sexologue chargé d'enseignement à l'Université Paris 5

La rédaction vous recommande sur Amazon :