Les 8 accidents les plus fréquents pendant un rapport sexuel

Certifié par nos experts médicaux MedisiteFracture, rupture, déchirure... Ces traumatismes du vagin ou du pénis peuvent arriver pendant ou à la suite d’un rapport sexuel. Quels sont les symptômes de ces accidents et comment réagir lorsqu’ils surviennent ? Medisite fait le point avec les explications du docteur Roger Dupuy, sexologue et gynécologue.
Sommaire

La fracture du pénis

La fracture du pénis© Adobe Stock

La fracture du pénis correspond à la rupture de l’enveloppe (ou albuginée) d’un ou des deux corps caverneux, les tissus spongieux situés dans la verge qui se gorgent de sang pendant l'excitation sexuelle et permettent donc l’érection. La rupture de ces corps caverneux a le plus souvent lieu pendant un rapport sexuel, rapporte l’Association Française d’Urologie (AFU).

Les symptômes : En cas de fracture du pénis, celui-ci perd immédiatement son érection. Un craquement peut se faire entendre, et un hématome peut apparaître.

Que faire en cas de fracture du pénis ? Consultez un médecin en urgence. Un traitement chirurgical sera souvent envisagé pour retirer l’hématome et réparer l’enveloppe du corps caverneux. Le chirurgien devra aussi s’assurer que l’urètre – le conduit qui amène l’urine de la vessie jusqu’à l’extérieur – n’est pas endommagé. S’il présente une plaie, une intervention chirurgicale permettra de le suturer.

Attention : Une fracture du pénis non traitée peut donner lieu à des dysfonctions érectiles et des courbures de verge, facteur de risque de la maladie de Lapeyronie, rappelle l’AFU.

Que faire pour éviter cet accident ? Attention aux positions à risque de fracture du pénis ! Ne soyez pas trop brusque ou trop pressé, car le "faux-pas coïtal" est la principale cause de fracture du pénis : "À force de rentrer et sortir, le pénis de l'homme peut faire un mauvais mouvement et rater l'entrée du vagin" expliquait à Medisite le docteur Marc Galiano, urologue.

Dans 29% des cas, la fracture du pénis survient dans la position de la levrette, au cours de laquelle la verge risque de cogner le pubis ou l’anus de la femme.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

-Merci au docteur Roger Dupuy, sexologue et gynécologue à Paris et à Esbly (77). www.roger-dupuy-sexologue.fr

-Association Française d’Urologie : urofrance.org

-Post orgasmic illness syndrome (POIS), Waldinger 2016. Translational Andrology and Urology

La rédaction vous recommande sur Amazon :