Sommaire

Andromaque : attention à ne pas trop pencher la verge

Andromaque : attention à ne pas trop pencher la verge

Parmi les positions les plus pratiquées par les couples, l'andromaque, appelée aussi "la cavalière", est LA position la plus risquée pour l'homme, selon une étude brésilienne. Après avoir analysé les rapports médicaux d'accidents sexuels, pendant 13 ans, les chercheurs ont noté que l'andromaque est la position qui a causé le plus de fractures péniennes.

Pourquoi c'est dangereux ? "C'est une question de mouvement du bassin, explique le Dr Marc Galiano, urologue. Si la verge est trop penchée, elle peut se plier et l'homme risque la fracture."

Comment la pratiquer ? L'homme est allongé sur le dos et la femme, les genoux pliés, le chevauche.

A noter : La fracture pénienne un accident rare mais préoccupant. En effet, il est indispensable de la prendre en charge rapidement afin de limiter les risques de séquelles, qui peuvent être des troubles de l'érection ou une déformation irréversible du pénis. L'intervention chirurgicale constitue le traitement principal. Après quoi, le patient devra suivre pendant au moins deux mois un traitement médicamenteux visant à bloquer le mécanisme érectile, le pénis devant rester au repos pour récupérer.

Levrette : évitez le "faux-pas du coït"

Appelée également "position de la lionne", la levrette est autant appréciée des hommes que des femmes. Mais attention à ne pas laisser son excitation prendre le dessus !

Pourquoi c'est dangereux ? Entre 2000 et 2013, des scientifiques brésiliens* ont étudié les dossiers médicaux relatant une fracture du pénis, dans un hôpital de Sao Paulo. Résultat : dans 29% des cas, l'accident a été causé par la position de la levrette. "A force de rentrer et sortir, le pénis de l'homme peut faire un mauvais mouvement et rater l'entrée du vagin. C'est ce qu'on appelle le 'faux-pas du coït' " explique le Dr Marc Galiano, urologue. Du coup, le pénis risque de cogner le pubis ou l'anus de sa partenaire et de se plier.

Comment la pratiquer ? La femme se tient à quatre pattes en prenant appui sur les mains ou les coudes et l'homme se place derrière elle, à genoux.

* Source : Mechanisms Predisposing Penile Fracture and Long-Term Outcomes on Erectile and Voiding Functions,Journal of advances in Urology, 13 avril 2014

Fellation : un mouvement brusque peut plier le pénis

Fellation : un mouvement brusque peut plier le pénisEt oui ! Même si les hommes raffolent de cette petite gâterie coquine, elle comporte quand même des risques.

Pourquoi c'est dangereux ? "Si l'homme n'est pas complètement en érection et que la femme fait un mouvement trop brusque et/ou trop rapide (avec sa main ou sa bouche), la verge peut se plier ce qui entraîne une réaction inflammatoire" explique le Dr Marc Galiano.

Comment la pratiquer ? Pour stimuler le pénis de son partenaire, la femme le met dans sa bouche, qui forme un O et effectue des mouvements de va-et-vient.
.

Equerre : des risques d'hématomes en cas de choc

Equerre : des risques d'hématomes en cas de chocIl n'y a rien de mal à pimenter un peu sa vie sexuelle en essayant des positions hors de la chambre à coucher comme l'équerre. Mais attention à ne pas se cogner.

Pourquoi c'est dangereux ? Si le pénis de l'homme arrive à hauteur de la table, il faut faire attention à bien contrôler ses mouvements. S'il sort et rate l'entrée du vagin pendant le va-et-vient, il risque de cogner le meuble sur lequel est assise la femme. Un coup sur la face du pénis peut provoquer un hématome au niveau des corps spongieux qui entourent le pénis et se durcissent au moment de l'érection. C'est une fracture pénienne. Si la blessure est mal soignée, elle peut entraîner une courbure qu'on appelle maladie de Lapeyronie.

Comment la pratiquer ? La femme est allongée ou assise sur un meuble, l'homme, debout, la pénètre en la tenant fermement par le bassin.

Pilier : attention à ne pas glisser et plier la verge

Pilier : attention à ne pas glisser et plier la verge

Même si elle est confortable, cette position peut être risquée pour l'homme si sa partenaire ne serre pas assez ses jambes.

Pourquoi c'est dangereux ? Qu'elle ait les jambes posées au sol ou croisées autour de la taille de son partenaire, la femme doit serrer suffisamment ses jambes pour éviter, lors du va-et-vient, que le pénis ne sorte et se heurte au pubis ou qu'elle glisse et que le sexe de son partenaire se retrouve plié.

Comment la pratiquer ? L'homme se tient debout et doit tenir sa partenaire en gardant les mains sous ses fesses. Avec la force de ses bras, il attire le bassin de sa partenaire vers son pénis.

Chimpanzés : de la douceur pour éviter la fracture

Chimpanzés : de la douceur pour éviter la fracture

La position des chimpanzés donne beaucoup de plaisir aux deux amants. Néanmoins elle requiert une confiance absolue pour éviter l'accident.

Pourquoi c'est dangereux ? La femme dirige tout, l'homme n'a aucun moyen de contrôler ses mouvements ou de la retenir s'il sent qu'elle se place mal. Si jamais l'amant n'a pas une érection complète, la verge risque de se plier et causer un hématome ou, pire, une fracture.

Comment la pratiquer ? L'homme est allongé sur le dos, les jambes relevées vers sa poitrine. La femme tourne le dos à son partenaire, vient s'asseoir sur son pénis et dirige les va-et-vient en prenant appui sur ses cuisses.

Union suspendue : il faut tenir sinon le pénis peut se tordre

Union suspendue : il faut tenir sinon le pénis peut se tordreL'union suspendue est une position idéale pour les couples avides de désir mais pressés. Néanmoins, mieux vaut ne pas y aller trop fort, surtout pour l'homme.

Pourquoi c'est dangereux ? "Toutes les positions où la femme est suspendue sont dangereuses, met en garde le Dr Marc Galiano, urologue. Si elle glisse alors que le pénis de son partenaire est à l'intérieur, il peut se tordre ou se plier."

Comment la pratiquer ? L'homme est assis. La femme agrippe ses jambes autour de son partenaire qui la porte. Les moins sportifs peuvent prendre appui sur un mur.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.