7 positions sexuelles à éviter au début de l’acte
Sommaire

L’andromaque : "La pénétration va loin"

L’andromaque : "La pénétration va loin"Comment la réaliser ? Certaines femmes considèrent l'Andromaque comme leur position favorite. Elle leur laisse une grande liberté et un sentiment de domination sur l'homme. "Dans cette position, la femme dispose d’une grande latitude vis-à-vis de ses mouvements de bassin et au niveau de la posture de son torse, elle peut donc gérer à sa guise la profondeur de la pénétration. L’homme peut exercer une stimulation sur l’intégralité du corps de sa partenaire : ses hanches, son sexe, sa poitrine, son visage ou encore ses cheveux. La femme peut également caresser son partenaire ou se caresser elle-même" complète Sandra Saint-Aimé, sexologue clinicienne, thérapeute de couple et présidente du Syndicat National des Sexologues Cliniciens (www.snsc.fr).

Pourquoi l’éviter en début d’acte ? "C’est la femme qui est assise sur l’homme soit face à face, soit en tournant le dos, l’homme étant couché sur le dos en belle érection, la femme “s’enfile” sur lui et la pénétration va loin, c’est pour ça qu’en première partie du programme, cette position est déconseillée, détaille le Dr Gérard Leleu. Si la femme n’est pas assez préparée, pas assez lubrifiée, cette position peut devenir très douloureuse car la pénétration est profonde."

Comment mieux s'y préparer : Le Dr Leleu insiste sur l’importance de la préparation : "Se préparer ça veut dire quoi ? Essentiellement se lubrifier. Il faut plus de temps et plus de sang à une femme pour se lubrifier qu’un homme pour se mettre en érection." Alors ne négligez pas ce temps de préparation et mettez l’accent sur les préliminaires.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :