6 pratiques anales très taboues
Publié le 23 Février 2017 par Chloé Polidano, journaliste santé

Anulingus : un excellent préliminaire

© IstockLe cunilingus et la fellation font partie des préliminaires préférés des couples pour atteindre ou faciliter le plaisir. Mais en matière de baiser intime, il en existe un autre qui est beaucoup plus tabou : l'anulingus.

Publicité
Publicité

C'est quoi ? Comme son nom l'indique (presque) il s'agît de stimuler la zone ano-rectale avec la langue et la bouche. La femme doit d'abord se mettre dans une position qui facilite le baiser intime : sur le dos, les cuisses et jambes repliées, à quatre pattes ou bien sur le ventre les jambes légèrement écartées."L'aimée écarte doucement les fesses de sa partenaire permettant à la langue de s'immiscer au-delà des plis en appuyant légèrement là où la peau du canal se fait muqueuse de soie", écrit le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue.Quelles sensations ? Avant toute source de plaisir, l'anulingus peut être un bon préliminaire pour préparer la zone anale à être lubrifiée et détendue avec la pénétration. Il peut s'avérer être une source incroyable de plaisir y compris, bien entendu pour le donneur" selon Tristan Taormino, auteur du livre Le guide tabou du plaisir anal.A savoir : il ne faut jamais effectuer une pratique ano-rectale puis revenir au vagin car cela peut transférer des bactéries et développer des infections.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X