Fellation : ce qu'il faut vérifier avant de commencer
Sommaire

La position est-elle confortable ?

Fellation : ce qu'il faut vérifier avant de commencer© Istock

Vous avez très envie de faire une fellation… et lui aussi ! Mais parfois, dans l’ardeur du moment, vous en oubliez quelque chose d'essentiel : la position dans laquelle vous vous tenez. Cette gâterie est rarement l’affaire de quelques secondes. Aussi pour vous sentir le plus à l’aise, il est préconisé de bien vous installer, dans une position dans laquelle vous êtes à l'aise.

Alliez confort et plaisir !

"Adoptez une position qui allie confort et excitation, pour garantir un maximum de plaisir, pour l'un comme pour l'autre, recommande Sébastien Garnero. La femme peut être agenouillée sur le côté de l’homme, entre les jambes de l’homme ou encore califourchon sur son thorax".

La position la plus confortable : L’homme est allongé sur le dos, la femme est entre ses jambes. Elle est ainsi bien installée et peut accéder à la totalité des zones à stimuler au niveau du sexe masculin.

"On pense aussi à la position du 69 qui permet d'aller encore plus loin et de mener les deux partenaires à l'extase", suggère encore le sexologue.

Les meilleures zones du pénis à stimuler

Avant de vous lancer, demandez-vous si vous êtes au point au niveau de l’anatomie masculine. Comme le rappelle le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue dans son livre L’art de la fellation : "Une femme ne peut offrir le meilleur plaisir à son amant que si elle sait assez précisément comment est fait le sexe de l’homme, comment il fonctionne et où se trouvent les points érogènes."

Le pénis se décompose en 3 zones principales : la base (au niveau des testicules), la hampe (entre la base et le gland), et le gland. La couronne du gland et le frein sont particulièrement sensibles. On les compare au clitoris de la femme.

La zone à chouchouter particulièrement : le gland. Elle est la plus sensible aux stimulations de la bouche. Quand il est introduit dans la cavité, sa couronne correspond au cercle des lèvres.

"Dans la mesure du possible, essayez de rester naturelle et spontanée, conseille encore le Dr Garnero. L'idéal est d'allier la fellation avec des caresses, du torse aux testicules. Pensez aussi à lubrifier le membre avec votre salive.

Attention, il faut, dans la mesure du possible, éviter de frotter le membre masculin avec les dents. "Cela peut vite devenir douloureux", prévient le sexologue.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Dr Sébastien Garnero, Psychologue, psychothérapeute et sexologue chargé d'enseignement à l'Université Paris 5

L'art de la fellation/L'art du cunnilingus, Dr Gérard Leleu, Editions Leduc.S, 2010.

L'homme nouveau expliqué aux femmes, Dr Gérard Leleu, Editions Leduc.S, 2012.

La bouche aussi est un organe sexuel, Inpes Santé Publique France,