5 choses à vérifier avant de faire une fellation

Ejaculation ou pas ?

© Adobe StockVous ne pouvez pas commencer une fellation sans vous être mis d’accord avec votre partenaire sur sa fin. En clair : à quel moment arrêter la stimulation buccale. Le plaisir peut être très rapide chez l’homme qui reçoit cette caresse exquise. Aussi, il est important de lui dire si vous acceptez qu’il se laisse aller dans votre bouche ou non. "Faute d’avoir émis un avis et passé un accord, les partenaires risquent d’entrer en conflit, la femme étant écœurée et l’homme frustré" prévient le Dr Gérard Leleu.
En cas de refus de l’éjaculation dans la cavité buccale : l’homme doit prévenir sa partenaire de l’imminence de l’éjaculation, la femme doit aussi apprendre à la reconnaître (manifestations de plaisir de plus en plus prononcées, ascension des testicules vers le haut des bourses…). L’homme peut continuer de stimuler lui-même son pénis ou demander à sa partenaire de le faire pour le conduire manuellement à l’extase. L’acte peut sinon se poursuivre vers d’autres positions sexuelles. La fellation aura alors été réalisée en guise de préliminaires.

Publicité
Publicité

Une hygiène irréprochable

En matière d’hygiène, vous n’avez pas le droit à l’erreur dès lors que vous vous apprêtez à vous laisser aller aux plaisirs charnels. "Il faut observer une hygiène impeccable, insiste le Dr Leleu. Il ne suffit pas de prendre un bain ou une douche dans les heures qui précèdent un rapprochement sexuel, c’est en permanence qu’il faut prendre soin de soi."
Pour les hommes non circoncis : le sexologue insiste sur le fait de veiller à la propreté du pénis en "retroussant matin et soir le prépuce et nettoient soigneusement le gland, spécialement le sillon de la couronne".
N’oubliez pas que la fellation est un acte très intime, plus que la pénétration vaginale pour beaucoup de femmes. Une hygiène insuffisante peut être définitivement rebutante.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X