Bronchite bébé/enfant : comment la soigner ?

Certifié par nos experts médicaux MedisiteLa bronchite est une inflammation des bronches généralement causée par un virus. Toux, fièvre…Découvrez tous les symptômes qui permettent de l’identifier chez les bébés et les enfants ainsi que les bons réflexes pour soigner et prévenir la bronchite.
Bronchite bébé/enfant : comment la soigner ? Istock
Sommaire

La bronchite est une inflammation liée à une infection qui touche les petits tuyaux (bronches) qui mènent l’air inspiré de la trachée vers les bronchioles (tout au bout) où se passent les échanges gazeux (oxygène). Dans la plupart des cas, elle est d’origine virale, mais elle peut aussi être causée par une bactérie ou par "l’inhalation d’un produit irritant (allergène, tabac, pollution), par exemple", explique le Dr Arnault Pfersdorff, pédiatre et auteur de "Bébé, premier mode d’emploi" (Hachette famille). De plus, la bronchite peut être due à une complication d’un rhume ou d’une grippe mal soignés. Il en existe deux formes :

A lire aussi :
  • La bronchite aigüe : c’est la forme la plus courante, surtout en automne ou en hiver. "Les symptômes apparaissent brutalement, mais sont limités dans le temps, une semaine, parfois deux, en fonction de la cause de la bronchite et de la mise en route du traitement", détaille le médecin.
  • La bronchite chronique : ce type de bronchite s’installe progressivement jusqu’à devenir chronique. "Les bronches ont tendance à s’encombrer et l’air va avoir du mal à passer à cause des crachats", souligne le pédiatre. Répandue chez les fumeurs, elle existe aussi chez les enfants qui ont des pathologies comme un déficit immunitaire, une mucoviscidose ou une cardiopathie. Elle peut durer plus de trois mois par an.

Schéma : 7 = bronchioles, 8 = Bronche tertiaire, 9 = bronche secondaire, 10 = Bronche primaire

Schéma : 7 = bronchioles, 8 = Bronche tertiaire,9 = bronche secondaire,10 = Bronche primaire© Creative Commons

Crédit : An officer or employee of the United States Government, as described at File:Illu bronchi lungs.jpg, with modifications by User:Adrian J. Hunter — Based on File:Illu bronchi lungs.jpg which is public domain as described at that file's description page. © CC/Domaine public - Licence : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Illu_bronchi_lungs_numerical_labels.jpg

Quels sont les symptômes d'une bronchite chez l'enfant ?

Souvent chez l’enfant, une rhinite ou rhinopharyngite précède la bronchite. L’infection passe donc d’abord par la cavité nasale et le pharynx, ce qui peut se manifester par un écoulement nasal. Puis, elle descend sur les bronches, d’où l’expression dans le langage populaire, "c’est tombé sur les bronches". La bronchite est ensuite caractérisée par une toux sèche, caverneuse puis grasse avec des expectorations (sécrétion de glaires). "Parfois, l’enfant n’arrive pas à cracher et peut avoir des difficultés respiratoires", note le pédiatre. Dans un deuxième temps, une fièvre modérée peut apparaître. "L’enfant peut alors souffrir de déshydratation, être très fatigué et avoir des troubles du sommeil", ajoute-t-il.

Bronchite chez le petit : quand consulter ?

Réponse du Dr Pfersdorff, pédiatre :

"Une toux bien tolérée chez l’enfant, qui n’impacte pas sa vie quotidienne, son sommeil, son alimentation, peut attendre quelques jours. Mais si la toux devient plus incommodante et qu’elle est accompagnée de fièvre et de difficultés à s’alimenter et à boire, les parents ne doivent pas hésiter à consulter un médecin."

Comment soigner une bronchite chez l'enfant ?

La plupart du temps d’origine virale, les antibiotiques sont inutiles pour soigner une bronchite, souligne le site de l'Assurance maladie. "Cela représente moins de 10% des cas, rappelle Dr Arnault Pfersdorff. Seul le médecin peut juger de leur nécessité après avoir examiné l’enfant." L’essentiel du traitement consiste à faire tomber la fièvre. Pour cela, "on peut prescrire des antipyrétiques (paracétamol notamment), détaille le médecin.

De plus, si l’enfant a moins de 2 ans, on conseille aux parents de bien l’hydrater, d’humidifier sa chambre, de morceler les repas quitte à en donner un de plus s’il a du mal à s’alimenter et de le garder à la maison." Des séances de kiné respiratoires peuvent être nécessaires si le nez de l’enfant est très encombré. "Si l’enfant a plus de 2 ans, le médecin peut prescrire des fluidifiants pulmonaires ou éventuellement des expectorants", précise le pédiatre.

Faut-il donner des antitussifs ?

Réponse du Dr Pfersdorff, pédiatre :

"Il ne faut jamais donner de sirops antitussifs en cas de bronchite. La toux permet d’expectorer, d’éjecter les glaires. Ce type de médicaments enlève ce réflexe et l’enfant risque d’inonder ses poumons. Dans tous les cas, ils sont contre-indiqués aux enfants de moins de 2 ans."

Mise en garde : le miel, plébiscité pour ses vertus apaisantes pour la gorge, est à bannir en cas de pathologie pulmonaire chez les plus jeunes. "Il est très sucré et peut transmettre une maladie rare, mais grave, le botulisme", explique le médecin. Une alternative peut-être le sirop d’agave, un extrait de cactus, beaucoup moins sucré, mais il soulage les toux surtout pharyngées (plus hautes).

Photo : le miel peut-être dangereux en cas de pathologie pulmonaire

Photo : le miel peut-être dangereux en cas de pathologie pulmonaire© Fotolia

Comment prévenir la bronchite de l'enfant ?

Pour prévenir la bronchite des bébés et des enfants, il faut adopter des mesures d’hygiène strictes, d’autant plus si on est enrhumé. Cela passe par le lavage des mains régulier et après s’être mouché notamment, par tousser dans le creux de son coude et non dans ses mains pour éviter la transmission des virus, et apprendre aux jeunes enfants à faire de même.

Il faut également éviter d’exposer le bébé à la fumée de cigarette susceptible d’irriter ses bronches, et veiller à aérer tous les jours et à humidifier sa chambre. L’air sec favorise en effet les quintes de toux.

Enfin,"attention à ce que la bronchite ne soit pas secondaire à une coqueluche par exemple, prévient le médecin. Il faut vérifier que le carnet de vaccinations de l’enfant soit à jour."

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Définition, symptômes et évolution de la bronchite aiguë, Ameli (consulté le 1er novembre) : https://www.ameli.fr/hauts-de-seine/assure/sante/themes/bronchite/definition-symptomes-evolution