Sommaire

Les moustiques, attirés par la transpiration

Les moustiques, attirés par la transpiration© Istock

Mauvaise nouvelle pour les sportifs. Quand il se rapproche d’une source de CO2 ou d’une odeur particulière, le moustique améliore son repérage en reconnaissant également l’acide lactique (sorte de déchet de notre métabolisme, présent notamment dans la sueur) et de vapeur d’eau. Ces éléments proviennent de notre expiration ainsi que de notre surface cutanée. Les moustiques sont ainsi attirés par l'odeur de la sueur.

Les moustiques sont aussi attirés par la chaleur du corps qui augmente avec l’effort

Les sportifs ont donc plus de chances de se faire piquer. En effet, les moustiques sont attirés par l’odeur de la sueur, et plus particulièrement par certaines substances qui la composent, à savoir l’acide lactique, l’acide urique ou encore l’ammoniaque. Par ailleurs, les moustiques sont également attirés par la chaleur du corps, qui augmente avec l’effort.

Au contraire, il se raconte que réduire la température ambiante par le biais d’un climatiseur les tient à distance. "Mais le ventilateur est encore plus efficace : les moustiques sont très légers et craignent les turbulences qui les déstabilisent. Le flux d’air généré par un ventilateur les perturbe. Or, un ventilateur dirigé sur une peau découverte la refroidit (phénomène physique). C’est pourquoi le ventilateur est une protection efficace", note le Pr Gayet.

Les personnes malades ou enceintes produisent plus de chaleur corporelle

Outre les sportifs, les personnes malades ou enceintes produisent également plus de chaleur du fait que le corps produit plus de chaleur lorsqu’il lutte contre une infection. Ces dernières sont donc également susceptibles d’être la proie des moustiques.

Sources

Merci au Pr Stéphane Gayet, infectiologue, hygiéniste au CHU de Strasbourg

American Mosquito Control Association

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.