Les symptômes d'une allergie aux piqûres de moustique-tigre

Publié le 28 Août 2018 par La Rédaction Médisite
Vecteur du paludisme, de la dengue, du virus Zika ou du chikungunya, une piqûre de moustique-tigre peut aussi provoquer un gonflement lié à une allergie. Mais quels sont les autres symptômes allergiques d'une piqûre de moustique-tigre ?
Publicité

6752042-inline-500x310.jpg© Istock

Allergie au moustique-tigre : quels sont les symptômes ?

Le premier symptôme d'une allergie à une piqûre de moustique-tigre est une réaction locale étendue, c'est-à-dire l'apparition d'une papule (bouton similaire à une piqûre d'ortie) de 3 à 12 cm, pendant plus d'une journée. Elle est accompagnée de démangeaisons pendant plusieurs jours. À la suite d'une piqûre de moustique-tigre, les symptômes d'une allergie peuvent aussi être une urticaire généralisée, des difficultés à respirer et un choc anaphylactique. Il existe aussi des réactions allergiques "retardées" : les papules, très dures, démangent et sont accompagnées de saignements, de nécroses, pendant plusieurs jours, voire semaines. Chez les enfants, l'allergie à la piqûre de moustique-tigre se manifeste par une éruption cutanée sous forme de boutons rougeâtres surmontés de vésicules, associée à de vives démangeaisons. Ces éruptions cutanées prennent l'aspect d'un eczéma, surinfecté par le grattage.

Publicité
Publicité

Gonflement lié à une piqûre de moustique-tigre : que faut-il faire ?

Si la piqûre de moustique-tigre se traduit par un gonflement, notamment lorsque l'insecte a piqué au visage, il s'agit d'un œdème qui accompagne la papule. Ce gonflement peut être associé à des difficultés respiratoires, une tachycardie, des syncopes, des nausées, des vomissements, des troubles visuels et digestifs, des vertiges, etc. Dans ce cas-là, il convient de contacter les urgences afin que la personne puisse bénéficier rapidement d'une injection intramusculaire ou sous-cutanée d'adrénaline.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X