Attaque de frelons en Bretagne : plusieurs coureurs piqués

Vingt participants à une course organisée dans une commune de Rennes le 7 octobre 2018 ont été attaqués en plein effort par des frelons asiatiques et européens. Les victimes ont été prises en charge et deux d'entre elles se sont rendues à l'hôpital.

Publicité

En participant aux Foulées Macériennes de la commune de La Mézière à Rennes le 7 octobre 2018, les coureurs s'attendaient à vivre des moments éprouvants, mais sûrement pas à se faire attaquer par un nid de frelons en plein effort. C'est pourtant ce qu'il s'est passé pour vingt d'entre eux, victimes des piqûres des insectes particulièrement agressifs.

Vingt coureurs attaqués par un "véritable nuage de frelons"

Alors que la course se déroulait sur un sentier en pleine campagne, des frelons asiatiques et européens sont sortis de leurs nids dont un qui était tombé au sol, rapporte le quotidien régional Ouest-France. Les hyménoptères se sont rués sur les vingt coureurs qui ont eu le malheur de croiser leur chemin à ce moment-là : "C'est un véritable nuage de frelons qui s'est mis à attaquer les coureurs à pied et a commencé à les piquer", raconte un des organisateurs de la course au journal.

Publicité
Publicité

La course a dû être déviée et les victimes ont été prises en charge par les sapeurs-pompiers. Deux d'entre elles se sont rendues à l'hôpital avant l'arrivée des secours. Plus de peur que de mal au final : les coureurs piqués ont tous pu rentrer chez eux une fois la consultation terminée. Les nids de frelons asiatiques et européens ont ensuite été détruits par les pompiers.

Bien que l'été soit terminé, les frelons asiatiques n'ont pas fini de faire parler d'eux : au mois de septembre 2018, ce sont des adolescents qui ont été la cible des insectes dans l'Oise, en plein tournoi de football. Piquées au visage, les victimes ont dû être hospitalisées.

Piqûre de frelon asiatique : que faire ?

Depuis leur arrivée dans l'hexagone en 2004, les frelons asiatiques sont en recrudescence sur tout le territoire, c'est pourquoi il est nécessaire de connaître la conduite à tenir en cas de piqûre. Si la piqûre est localisée, elle s'accompagne d'une rougeur et d'un œdème de moins de dix centimètres au point de piqûre. Dans ce cas, il ne faut pas paniquer : s'allonger et désinfecter le point de piqûre restent les meilleures choses à faire.

En revanche, si la personne piquée présente divers symptômes tels qu'une urticaire, un gonflement important, des vomissements, une diarrhée ou encore une difficulté à respirer, il est probable qu'elle soit victime d'un choc anaphylactique (réaction allergique au venin d'hyménoptère). Dans ce cas, il convient d'appeler immédiatement les urgences. Si la personne est consciente de son allergie, celle-ci dispose d'un traitement que son entourage doit lui administrer en attendant les secours.

La rédaction vous recommande sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X