10 plantes qui eloignent les moustiques

Chaque année, les moustiques s’invitent à vos vacances pour se nourrir avidement de votre sang ? Pour ne pas finir les bras et les jambes couverts de boutons qui démangent, sans pour autant vous couvrir de répulsif chimique (et potentiellement nocif pour la santé), vous pouvez miser sur des solutions naturelles.

Parmi elles, un certain nombre de plantes ont prouvé leur efficacité pour repousser ces vilaines bêtes. Nous vous en dressons la liste dans notre diaporama, accompagnée des conseils de la naturopathe Stéphanie Mezerai.

Pourquoi les piqûres de moustiques démangent-elles ?

Lorsqu’on se fait piquer par un moustique femelle, s’ensuit la formation d’un bouton qui démange méchamment. C’est parce que l’insecte, en prélevant notre sang, nous injecte aussi de sa salive. Cette dernière contient un anti-coagulant, pour éviter que notre sang durcisse trop vite et ne bouche sa trompe.

Il s’ensuit une réponse immunitaire de notre organisme, avec l’apparition immédiate d’un bouton. Si celui-ci démange autant, c’est parce que des cellules situées sous notre peau, appelées mastocytes, sécrètent de l’histamine.

Les moustiques, pas si inoffensifs…

Si la plupart des piqûres de moustiques ne provoquent qu’un bouton et sont donc sans danger, certaines peuvent être à l’origine de sévères réactions allergiques. D’autres encore peuvent être vectrices d’une maladie. En 2019, neuf cas autochtones de dengue et trois cas de Zika ont été déclarés en France, selon les données du ministère de la Santé.

C’est peu, mais le risque est plus élevé si vous prévoyez de partir en vacances à l’étranger. On recense, cette même année, 674 cas importés de dengue, 57 cas importés de chikungunya et 6 cas importés de Zika. On parle de maladies vectorielles, c’est-à-dire transmises par un vecteur - en l’occurrence, le moustique.

À ce jour, la seule espèce de moustique capable de véhiculer des maladies qui est implanté en France est le moustique tigre. Il peut transmettre les virus du chikungunya, de la dengue et de Zika. En 2021, pas moins de 64 départements français sont colonisés par cette espèce et placés en vigilance rouge - ce qui représente 67 % du territoire.

Sources

Merci à Stéphanie Mezerai, naturopathe à Montauban (82) Son site internet : naturopathie82.net

500 trucs et astuces de grand-mère vraiment efficaces, Lydia Mammar, Les Editions de l’Opportun, 2016.

Moustiques vecteurs de maladies, ministère de la Santé. 

https://vigilance-moustiques.com/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.