Une mycose à l'ongle de pied peut-elle être contagieuse ?

Également appelée onychomycose, la mycose de l'ongle du pied est généralement provoquée par la prolifération d'un petit champignon appartenant à la famille des dermatophytes, et plus rarement des levures. Comment s'attrapent-ils ? Comment en venir à bout durablement ?
Istock

Comment attrape-t-on une mycose à l'ongle du pied ?

La contamination par les dermatophytes peut survenir dans différentes situations. Dotés d'un fort pouvoir contagieux, ces champignons microscopiques se trouvent généralement dans les sols sur lesquels un individu marche pieds nus. C'est le cas, par exemple, des piscines, des salles de sports, des bureaux de consultations médicales, des saunas… La contamination s'opère par contact avec des résidus de peau laissés préalablement par une personne infectée. Dans le cadre des levures, en revanche, la prolifération fongique se produit principalement dans les environnements humides.

Mycose à l'ongle du pied, quels traitements ?

Une analyse mycologique est indispensable pour déterminer la typologie du champignon et, ainsi, choisir le traitement le plus adapté. Celui-ci peut être de deux natures. En effet, la prise en charge peut être topique, c'est-à-dire basée sur l'application quotidienne de pommades antifongiques et/ou de vernis spécifiques sur l'ongle infecté. Ce type de traitement est privilégié lorsque la mycose reste localisée. À noter que l'huile essentielle de tea tree est également très efficace contre cette mycose. Pour les atteintes plus étendues, un traitement oral est généralement associé. Des médicaments antifongiques sont ainsi administrés sur une période pouvant atteindre 12 mois.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):
La rédaction vous recommande sur Amazon :