Sommaire

Comment prévenir la formation de caillots de sang ?

"Pour envisager une bonne prévention, il faut évaluer son risque en fonction de ses antécédents médicaux et de son état général, explique le Dr Toledano. Une personne qui présente une mauvaise circulation veineuse, des antécédents familiaux de phlébite, etc., devra nécessairement prendre plus de précautions notamment quand elle se trouve dans une situation à risque." Ainsi, il est recommandé :

  • D’éviter l’immobilité, car comme l’explique l’Inserm, "toute situation d’immobilité des membres inférieurs favorise la coagulation" : il s’agit là "d’un facteur de risque qui concerne tout le monde", affirme le Dr Dadon. Mais il est d’autant plus important lorsqu’il est corrélé : "Un sujet âgé qui reste assis toute la journée dans son fauteuil a un sur-risque." Pensez donc à pratiquer une activité physique régulière, adaptée à votre âge ;
  • De bien s’hydrater ;
  • De porter des chaussettes, des bas ou des collants de contention, "pour éviter la stase dans les membres inférieurs";
  • D’arrêter de fumer ;
  • De perdre du poids et de manger équilibré.

Sources

Remerciements au Dr Michel Dadon, médecin vasculaire et vice-président de la Société Française de Médecine Vasculaire.

Remerciements au Dr Ariel Toledano, médecin vasculaire, auteur du "Guide pratique de la maladie veineuse thromboembolique", éditions Med Line.

(1) "Les méfaits du tabac sur le cœur et les vaisseaux". Fédération française de cardiologie.

(2) "Les bénéfices du sevrage tabagique". Ministère de la Santé. 2012.

(3) "Stop the Clot, Spread the Word". Centers for Disease Control and Prevention.

(4) "Thrombose veineuse (phlébite)". Inserm. Mis à jour le 7 novembre 2015. 

Voir plus
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.